27 octobre 2017 / 06:01 / il y a 2 mois

Clariant et Huntsman renoncent à fusionner

ZURICH (Reuters) - Clariant et Huntsman ont décidé vendredi de renoncer à leur fusion de 20 milliards de dollars (17 milliards d‘euros), prenant acte d‘une opposition toujours plus grande à ce projet.

Clariant et Huntsman ont décidé vendredi de renoncer à leur projet de fusion, cette décision ayant fait l'unanimité de leurs conseils d'administrations respectifs. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

“Au vu de l‘accumulation continue d‘actions Clariant par l‘investisseur activiste White Tale Holdings et de son opposition à la transaction, qui a à présent le soutien d‘autres actionnaires, nous pensons qu‘il y a tout simplement trop d‘incertitudes quant au fait que Clariant puisse obtenir les voix des deux tiers des actionnaires, requises pour que la transaction soit approuvée”, expliquent les deux groupes chimiques dans un communiqué.

Les deux parties ont convenu par ailleurs de renoncer à toute indemnité de rupture.

White Tale Holdings, le véhicule d‘investissement créé par les fonds spéculatifs Corvex, propriété de l‘investisseur activiste Keith Meister, et 40 North, a porté sa participation à 20% dans Clariant, a annoncé la Bourse suisse vendredi, confirmant une information donnée la veille par Reuters.

Clariant et Huntsman s‘étaient entendus en mai pour créer une nouvelle entité dont le chimiste spécialisé suisse aurait eu 52% du capital. Ils visaient dans les 400 millions de dollars de synergies de coûts pour cette nouvelle société qui aurait été le numéro deux mondial de la chimie spécialisée derrière l‘allemand Evonik.

Meister, ainsi que David Winter et David Millstone, associés de 40 North, affirmaient que la transaction était destructrice de valeur, pauvre en avantages et exposait Clariant à la dette de Huntsman ainsi qu‘à son segment chimie des matières premières, jugé instable.

“Cela détruit à la fois, de manière nette, la valeur pour l‘actionnaire de Clariant et empêche Clariant de poursuivre d‘autres solutions, multiples et immédiates, en vue d‘accroître la valeur pour ses actionnaires”, avait dit White Tale en septembre.

Le directeur général de Clariant, Hariolf Kottmann, a dit que les objectifs et la stratégie du groupe n‘avaient pas changé, sans pour autant exclure des changements éventuels à la suite de discussions avec les actionnaires, White Tale inclus.

Il a ajouté qu‘il n‘y avait aucune raison de croire que le projet de fusion était une erreur et qu‘il n‘y en avait pas davantage pour céder certains actifs tels que les pigments.

Clariant est attendu en baisse de 5,5% en Bourse de Zurich.

John Miller, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below