26 octobre 2017 / 07:40 / dans 2 mois

Barclays rate le consensus au 3e trimestre, pénalisée par la BFI

LONDRES (Reuters) - Barclays a annoncé jeudi avoir enregistré au troisième trimestre un bénéfice imposable inférieur aux attentes, à 1,1 milliard de livres (1,23 milliard d‘euros), la faible performance de son activité de banque d‘investissement ayant pesé sur les résultats de l‘ensemble du groupe.

Barclays a annoncé jeudi avoir enregistré au troisième trimestre un bénéfice imposable inférieur aux attentes, à 1,1 milliard de livres (1,23 milliard d'euros), la faible performance de son activité de banque d'investissement ayant pesé sur les résultats de l'ensemble du groupe. /Photo prise le 21 juin 2017/REUTERS/Dado Ruvic

Le consensus des analystes fourni par la banque britannique elle-même prédisait un bénéfice de 1,43 milliard de livres.

La banque a dit avoir réduit les rémunérations dans son activité de banque d‘investissement et de financement (BFI) d‘un quart sur la période.

La contreperformance de cette division va accentuer la pression sur le directeur général, Jes Staley, qui a axé sa stratégie sur la banque d‘investissement.

Jes Staley a défendu cette activité face aux appels de certains analystes et d‘investisseurs à réduire la voilure en raison d‘une rentabilité qui peine à égaler celle de divisions plus triviales comme la banque de détail ou les cartes de crédit.

Les revenus des activités de marché de Barclays ont chuté de 14% au troisième trimestre par rapport à la période correspondante de 2016 à 3,5 milliards de livres, sous l‘effet d‘une baisse de 27% de ceux des activités sur les taux, le change et les matières premières (FICC), comparable au recul enregistré par ses concurrentes américaines.

L‘action Barclays a ouvert en net recul à la Bourse de Londres, cédant plus de 4% dans les premiers échanges.

“Le troisième trimestre a manifestement été difficile pour nos activités de marché au sein de Barclays International. L‘absence de volumes et de volatilité sur les marchés de taux, de change et de matières premières a lourdement pénalisé les revenus des activités de marché dans l‘ensemble du secteur et nous n‘avons pas échappé à cette tendance”, a déclaré Jes Staley dans un communiqué.

Le revenu des activités de marché sur les actions a reculé de 8% à 1,3 million de livres tandis que celui sur les produits de crédit s‘est contracté de 3% à 954 millions de livres.

Le troisième trimestre est toutefois le premier depuis des années qui n‘est pas marqué par d‘importantes restructurations alors que la banque a réintégré au sein de son périmètre les actifs douteux non stratégiques qu‘elle avait isolés dans une structure dédiée.

Bertrand Boucey et Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below