24 octobre 2017 / 12:17 / il y a 2 mois

General Motors a mieux performé que prévu au 3e trimestre, le titre grimpe

DETROIT (Reuters) - General Motors a annoncé mardi un bénéfice trimestriel avant impôt et provisions liées à la cession de ses activités européennes supérieur aux attentes du marché, a promis de réduire ses stocks d‘invendus et relevé son objectif de bénéfice 2017.

General Motors a annoncé mardi un bénéfice trimestriel avant impôt et provisions liées à la cession de ses activités européennes supérieur aux attentes du marché, a promis de réduire ses stocks d'invendus et relevé son objectif de bénéfice 2017. /Photo prise le 15 août 2017/REUTERS/Andres Martinez Casares

Ces annonces ont déclenché une forte hausse du titre en avant-Bourse et celui-ci gagne 3% dans les premiers échanges de Wall Street.

Le premier constructeur automobile américain s‘attend à une stabilisation des ventes de véhicules légers aux Etats-Unis cette année, autour de 17 millions d‘unités, tout comme en 2018.

L‘industrie automobile aux Etats-Unis marque le pas après avoir atteint un pic de ventes de 17,55 millions en 2016. Les analystes du secteur prévoient un léger repli des ventes de voitures neuves sur l‘ensemble de l‘année, en raison notamment d‘un afflux de voitures pratiquement neuves et avec peu de kilomètres au compteur sur le marché.

General Motors a vu son chiffre d‘affaires baisser au troisième trimestre à la suite de la fermeture temporaire d‘usines nord-américaines pour réduire sa production et ses copieux stocks d‘invendus, notamment de berlines qui pâtissent de l‘attrait pour les pick-ups, SUV et crossovers.

General Motors avait ramené à 76 jours de ventes les stocks d‘invendus fin septembre contre 88 fin août et plus de 100 au cours de l‘été. Le groupe a annoncé être sur la bonne voie pour ramener ces stocks à 70 jours de ventes d‘ici la fin de l‘année.

Pour parvenir à réduire ainsi ses stocks d‘invendus, GM a dû proposer d‘importants rabais, ayant représenté au total 13,7% du prix moyen, un peu plus que la moyenne du secteur.

Une ristourne de plus de 10% est mal vue, à la fois pour le marché des véhicules d‘occasion et pour le secteur automobile dans son ensemble à long terme.

Le groupe a réalisé un bénéfice imposable en Amérique du Nord, malgré les fortes réductions de la production, conséquence d‘une baisse des coûts de deux milliards de dollars sur neuf mois et de l‘accent mis sur les ventes de pick-ups et SUV à plus fortes marges, a expliqué le directeur financier Chuck Stevens.

En revanche, GM a aussi dégagé une perte nette de 2,98 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 2,03 dollars par action, contre un bénéfice de 2,77 milliards de dollars (1,71 dollar par action) un an auparavant, imputable à des charges liées à la cession de sa filiale européenne Opel à PSA.

Mais abstraction faite de ces charges et autres éléments exceptionnels, le résultat par action est un bénéfice de 1,32 dollar, supérieur au consensus qui le donnait à 1,14 dollar.

Le chiffre d‘affaires a diminué de 5,3% à 33,6 milliards de dollars contre 38,9 milliards, mais dépassant là encore le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 32,72 milliards.

Le constructeur automobile a dit qu‘il pensait toujours que ses résultats 2017 seraient du même ordre qu‘en 2016, ajoutant qu‘il comptait restituer environ sept milliards de dollars aux actionnaires via le rachat d‘actions et le dividendes.

Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below