24 octobre 2017 / 05:52 / dans 2 mois

Essilor confiant sur la fusion avec Luxottica, 3e trimestre rassurant

PARIS (Reuters) - Essilor s‘est déclaré mardi optimiste sur le projet de fusion en cours avec l‘italien Luxottica, un projet de 46 milliards d‘euros qui fait l‘objet d‘une enquête approfondie des autorités européennes de la Concurrence.

Essilor a fait état mardi d'un chiffre d'affaires en hausse de 1,7% au troisième trimestre, en ligne avec les attentes du marché malgré l'impact des ouragans aux Etats-Unis et du tremblement de terre au Mexique sur le rythme de ses ventes outre-Atlantique. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Le numéro un mondial de l‘optique ophtalmique a également confirmé ses objectifs annuels, après avoir annoncé une hausse de 1,7% de son chiffre d‘affaires au troisième trimestre, globalement en ligne avec les attentes malgré l‘impact des ouragans aux Etats-Unis et du tremblement de terre au Mexique sur le rythme de ses ventes outre-Atlantique.

Le groupe a réalisé sur le trimestre un chiffre d‘affaires de 1,75 milliard d‘euros (+2,5% en organique) contre 1,77 milliard attendu par le consensus Inquiry Financial pour Reuters.

“D’ici la fin de l’année, Essilor entend amplifier la dynamique du 3ème trimestre et faire de nouvelles avancées significatives dans le projet de rapprochement avec Luxottica”, a souligné le PDG du groupe, Hubert Sagnières, dans un communiqué.

Le groupe français a annoncé en début d‘année son intention de racheter Luxottica, premier fabricant mondial de montures de lunettes, un projet qui fait l‘objet d‘une enquête approfondie des services de la concurrence de la Commission européenne.

L‘autorité antitrust redoute que cette fusion ne se traduise par une réduction de la concurrence sur le marché des verres de lunetterie. Elle s‘est donnée jusqu‘au 26 février prochain pour rendre sa décision.

PERFORMANCE JUGÉE RASSURANTE, OBJECTIFS CONFIRMÉS

Lors d‘une conférence téléphonique, Laurent Vacherot, directeur général délégué d‘Essilor, a assuré que beaucoup de progrès avaient été accomplis pour préparer cette fusion.

“Les autorités (européennes) ont besoin de temps pour réaliser un travail de qualité. Nos équipes sont très actives et nous avançons progressivement, avec confiance”, a-t-il souligné lors d‘une conférence téléphonique avec les analystes.

Plusieurs d‘entre eux ont jugé rassurante la performance du troisième trimestre au regard de l‘impact des ouragans ainsi que la confirmation des objectifs annuels, que certains craignaient de voir remis en cause.

Vers 12h30, le titre Essilor affichait une hausse de 4,6% à 105,65 euros, soit la plus forte progression de l‘indice CAC 40 (0,3%).

L‘action accuse néanmoins une baisse de près de 6% depuis le début de l‘année, sous-performant nettement l‘indice phare de la Bourse de Paris (+10% depuis janvier).

“La tonalité du communiqué est plutôt positive, avec une bonne résistance sur l‘ensemble des marchés”, observent les analystes de Natixis.

Les ventes du groupe ont progressé aux Etats-Unis de 2,3% à 658 millions d‘euros, malgré le passage en septembre des ouragans “Harvey” et “Irma” dans le sud des Etats-Unis.

Luxottica a de son côté indiqué lundi en fin de journée que ses ventes annuelles seront dans le bas de sa fourchette de prévisions, au vu du de son activité au troisième trimestre, pénalisé par les ouragans en Amérique du Nord, son principal marché.

Le titre Luxottica regagne 5,03% après avoir cédé 0,44% la veille.

Avec Matthieu Protard et Jean-Michel Bélot, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below