23 octobre 2017 / 14:10 / dans 2 mois

Wall Street ouvre en hausse après le succès d'Abe au Japon

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, poursuivant son ascension au lendemain de la victoire électorale du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, gage de continuité économique et monétaire.

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, poursuivant son ascension au lendemain de la victoire électorale du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, gage de continuité économique et monétaire. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,10%. /Photo prise le 20 octobre 2017/REUTERS/Brendan McDermid

Les marchés actions américains ont ainsi débuté à des niveaux records une semaine qui sera animée par de très nombreuses publications de résultats et peut-être par l‘annonce du choix de Donald Trump pour la présidence de la Réserve fédérale.

Quelques minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones gagne 22,89 points, soit 0,10%, à 23.351,52. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,05% à 2.576,40 et le Nasdaq Composite prend 0,07% à 6.633,65.

Tous trois ont inscrit de nouveaux records.

Wall Street poursuit ainsi son ascension dans le sillage de la progression des principales Bourses européennes et du Nikkei à Tokyo, qui a fini la journée sur un gain de 1,11%.

“Les investisseurs sont encouragés par les marchés mondiaux après les élections japonaises”, constate Peter Cardillo, chef économiste de First Standard Financial à New York.

Pour la plupart des observateurs, la nette victoire remportée dimanche par la coalition sortante au Japon augure de la poursuite d‘une politique monétaire accommodante et des “Abenomics”, l‘ensemble de politiques de soutien à la croissance du Premier ministre Shinzo Abe.

LE DOLLAR MONTE

Sur le marché des changes, le dollar progresse face au yen comme face à un panier de référence composé de six grandes devises. Le billet vert s‘apprécie plus nettement encore face à l‘euro, à 1,1736, la monnaie unique étant pénalisée par les inquiétudes liées à la Catalogne.

Au moment de l‘ouverture de Wall Street, les principales places boursières européennes évoluaient dans le vert mais Madrid cédait du terrain.

Aux Etats-Unis, la semaine qui commence sera animée par la publication des résultats trimestriels de plus d‘un tiers des sociétés composant l‘indice S&P 500, dont de nombreux poids lourds comme Caterpillar, Boeing, Amazon, Intel ou Microsoft.

Parmi les publications de ce lundi, l‘opérateur de télécommunications T-Mobile US gagne près de 1% après avoir battu le consensus et fait croître son portefeuille d‘abonnés.

A la baisse, State Street abandonne 3,83% en dépit d‘un bénéfice supérieur aux attentes, la hausse des coûts de la banque de Boston inquiétant certains analystes.

Autre sujet d‘intérêt majeur pour les investisseurs: l‘imminence de l‘annonce du choix de Donald Trump pour la présidence de la Fed à l‘échéance du mandat de Janet Yellen, en février. Le président américain a promis ce week-end une annonce dans les tout prochains jours, sans donner d‘indices clairs sur sa préférence.

Dans l‘actualité des fusions-acquisitions, l‘éditeur de logiciels BroadSoft s‘adjuge 1,53% après l‘annonce de son rachat par Cisco (+0,41%) pour environ 1,9 milliard de dollars (1,6 milliard d‘euros).

Marc Angrand, avec Sruthi Shankar à Bangalore, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below