23 octobre 2017 / 10:34 / dans un mois

Linde ramène à 60% le seuil d'acceptation pour Praxair

FRANCFORT (Reuters) - Le spécialiste allemand des gaz industriels Linde a abaissé de 75% à 60% le seuil d‘acceptation fixé en vue de la fusion à 80 milliards de dollars (68 milliards d‘euros) avec son homologue américain Praxair.

Le spécialiste allemand des gaz industriels Linde a abaissé de 75% à 60% le seuil d'acceptation fixé en vue de la fusion à 80 milliards de dollars (68 milliards d'euros) avec son homologue américain Praxair. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

La période d‘acceptation de l‘offre d‘échange, qui devait prendre fin mardi, a également été prolongée jusqu‘au 7 novembre, à minuit, a annoncé lundi Linde dans un communiqué.

Vendredi, Linde a dépassé le seuil clé de 50%, qui ouvre la voie à l‘apport de leurs titres par les fonds de gestion passive, comme les ETF, qui suivent l‘indice Dax allemand.

Environ 10% à 13% des actions Linde sont détenues par des fonds passifs, selon des sources proches du dossier.

Cette fusion entre égaux par échange de titres doit créer le nouveau numéro un du secteur, supplantant Air Liquide et reconstituant un groupe Linde qui avait été démantelé il y a un siècle, à l‘issue de la Grande Guerre.

Linde estime que 5% à 6% de son capital est détenu par des actionnaires individuels

Les deux groupes pensent toujours réaliser la fusion sous la forme initialement projeté.

A l‘issue de la période d‘acceptation, ils devront convaincre les autorités antitrust de donner leur feu vert à l‘opération.

Les deux groupes ont dit qu‘ils étaient disposés à céder des actifs représentant un chiffre d‘affaires de 3,7 milliards d‘euros au maximum et un résultat d‘exploitation de 1,1 milliard pour calmer les inquiétudes des régulateurs.

Des sources proches du dossier ont dit qu‘ils préparaient en réalité la mise en vente autour de Noël d‘actifs représentant 650 à 750 millions d‘euros de résultat d‘exploitation et une valeur d‘entreprise de 6,5 à 7,5 milliards d‘euros au total.

Linde s‘est refusé à tout commentaire sur la taille des actifs à céder et sur le calendrier de ces ventes.

Arno Schütze, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below