23 octobre 2017 / 06:49 / dans 2 mois

Noble cède des actifs à Vitol, prévoit une perte de 1,2 milliard de dollars au 3e trimestre

SINGAPOUR (Reuters) - Le groupe de négoce en matières premières en difficulté Noble Group a accepté de céder ses activités de produits liquides dérivés du pétrole en Amérique à Vitol pour 580 millions de dollars (492,85 millions d‘euros) afin de se désendetter et a prévenu d‘une lourde perte au troisième trimestre.

Le groupe de négoce en matières premières en difficulté Noble Group a accepté de céder ses activités de produits liquides dérivés du pétrole en Amérique à Vitol pour 580 millions de dollars (492,85 millions d'euros) afin de se désendetter et a prévenu d'une lourde perte au troisième trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Edgar Su

Reuters avait rapporté vendredi qu‘un accord entre Vitol, leader mondial du courtage pétrolier, et Noble Group était imminent.

La cession était attendue depuis longtemps mais les pertes d‘exploitation demeurent le principal sujet “d‘inquiétude à moyen-long terme”, a dit Annisa Lee, analyste crédit chez Nomura.

“Je pense que la question est de savoir quand ils vont véritablement rétablir leurs affaires, ce qui est le point clé. S‘ils pouvaient donner plus de détail, quels types d‘actifs ils peuvent encore céder, ce serait fantastique.”

La crise de Noble Group a été déclenchée en février 2015 lorsque Iceberg Research a mis en doute les comptes du groupe qui a ensuite été frappé de plein fouet par la chute des cours des matières premières et notamment du pétrole passé de plus de 110 dollars le baril en juin 2014 à moins de 30 dollars le baril début 2016.

Le groupe a vu sa qualité de crédit abaissée, il a déprécié des actifs, levé des fonds et remanié sa direction tandis que le cours de son action plongeait. Sa capitalisation boursière est tombée à moins de 400 millions de dollars contre 6 milliards de dollars en février 2015.

Noble a par ailleurs prévenu que le troisième trimestre de l‘exercice en cours se solderait par une perte de 1,1 à 1,25 milliard de dollars après une perte de 1,75 milliard de dollars au titre de la période avril-juin.

En juillet, le groupe avait annoncé un plan de cessions d‘actifs hors d‘Amérique du Nord d‘un montant pouvant aller jusqu‘à un milliard de dollars dans les deux ans sous la houlette de son président Paul Brough, spécialiste des restructurations arrivé en mai, qui veut réduire un endettement dépassant les 3 milliards de dollars.

Le titre a cédé jusqu‘à 10% lundi à la Bourse de Singapour, portant sa chute depuis le début de l‘année à plus de 80%.

Noble est toujours en négociation avec ses créanciers au sujet d‘une facilité de crédit de 2 milliards de dollars garantie par ses stocks et son fonds de roulement.

Le groupe a dit que le produit brut de la cession à Vitol serait de 1,4 milliard de dollars et de 580 millions de dollars après déduction des dettes d‘un montant de 836 millions de dollars.

Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below