22 octobre 2017 / 13:37 / dans 2 mois

Total pourrait avoir un contrat différent de Shell pour Majnoun, dit l'Irak

BAGDAD (Reuters) - L‘Irak pourrait proposer à Total et Chevron des conditions différentes de celles accordées auparavant à Royal Dutch Shell pour le développement du gisement de Majnoun, dans le sud du pays, a dit le ministre irakien du Pétrole.

L'Irak pourrait proposer à Total et Chevron des conditions différentes de celles accordées auparavant à Royal Dutch Shell pour le développement du gisement de Majnoun, dans le sud du pays. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Djabar al Louaïbi a déclaré qu‘aucune compagnie n‘avait encore été sélectionnée pour ce gisement, que l‘Irak va développer par ses propres moyens en attendant de désigner un partenaire étranger.

Le ministre a déclaré ce mois-ci que Total et Chevron faisaient partie des compagnies ayant exprimé leur intérêt pour ce gisement, auquel Shell a renoncé en raison de changements apportés aux dispositions fiscales liées à ce contrat.

Ahmed Rasheed; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below