20 octobre 2017 / 06:58 / dans 2 mois

Le bénéfice de Daimler baisse avec les coûts liés au diesel

BERLIN (Reuters) - Daimler a vu son bénéfice d‘exploitation baisser au troisième trimestre, l‘effort financier pour rendre ses moteurs diesel moins polluants et d‘autres éléments exceptionnels ayant éclipsé les ventes record de Mercedes-Benz, sa marque de voitures haut de gamme, et le dynamisme de la division poids lourds.

Daimler a vu son bénéfice d'exploitation baisser au troisième trimestre, l'effort financier pour rendre ses moteurs diesel moins polluants et d'autres éléments exceptionnels ayant éclipsé les ventes record de Mercedes-Benz, sa marque de voitures haut de gamme, et le dynamisme de la division poids lourds. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

Le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) du constructeur allemand s‘est contracté de 14% à 3,46 milliards d‘euros sur la période juillet-septembre, a-t-il annoncé vendredi, ce qui est globalement conforme au consensus Reuters à 3,43 milliards.

Daimler a dépensé 223 millions d‘euros au cours du dernier trimestre pour moderniser plus de trois millions de véhicules diesel en Europe afin de les rendre moins polluants et éviter leur interdiction.

Un rappel de plus d‘un million de voitures à travers le monde pour des problèmes d‘airbags susceptibles de se déployer de manière intempestive devrait générer des coûts supplémentaires de 230 millions d‘euros, a dit le constructeur.

Daimler, qui produit aussi bien des voitures que des poids lourds, a maintenu sa prévision d‘une hausse significative de l‘Ebit du groupe cette année.

Il a dit s‘attendre désormais à un bénéfice d‘exploitation de sa division poids lourds significativement supérieur à celui de l‘an passé alors qu‘il le voyait stable jusqu‘à présent.

Le bénéfice de cette division Daimler Trucks, la deuxième du groupe par le chiffre d‘affaires, a bondi d‘un tiers à 614 millions d‘euros en profitant du dynamisme du marché nord-américain où la croissance des commandes de poids lourds a atteint en septembre son plus haut niveau en plus de deux ans.

Daimler s‘attend également à une hausse significative de l‘Ebit de sa division de services financiers sur l‘ensemble de l‘année, alors qu‘il prédisait auparavant une légère progression.

Les livraisons de voitures Mercedes au troisième trimestre ont grimpé de 7,9% à un record de 573.026 unités, gonflées par une forte demande pour les SUV tels que les modèles GLA et GLC et pour les berlines de la classe E.

Cette progression est plus forte que celle de 1,2%, à 499.467 véhicules, réalisée par son concurrent BMW, que Mercedes a détrôné l‘an dernier en tant que numéro un mondial des voitures haut de gamme. Elle est aussi supérieure à la croissance des ventes d‘Audi, marque du groupe Volkswagen sur ce même segment de marché, qui ont augmenté de 3,6% à 471.850 véhicules.

Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below