18 octobre 2017 / 19:11 / dans 2 mois

Total va créer des emplois en France grâce aux renouvelables, selon son PDG

PARIS (Reuters) - Total va créer des emplois en France au cours des cinq prochaines années grâce en particulier aux énergies renouvelables, a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné.

Total va créer des emplois en France au cours des cinq prochaines années grâce en particulier aux énergies renouvelables, a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné. /Photo prise le 18 octobre 2017/REUTERS/Afolabi Sotunde

Le groupe pétrolier a accéléré ces derniers mois sa stratégie de diversification dans les énergies renouvelables, initiée en 2011 avec la prise de contrôle du spécialiste américain des panneaux solaires SunPower et poursuivie l‘an dernier avec celle du fabricant français de batteries Saft.

“On sera 1.000 de plus (en France) dans cinq ans, toutes les créations d‘emplois venant du secteur des nouvelles énergies”, a dit Patrick Pouyanné lors d‘une conférence organisée par l‘association Evolen, qui regroupe les industriels français spécialisés dans les hydrocarbures.

“On arrive à peu près à stabiliser nos métiers traditionnels, (...) mais en France on va créer des emplois - il y a longtemps qu‘on n‘a pas fait ça dans le groupe - notamment par notre engagement dans les nouvelles énergies, que ce soit les renouvelables, le stockage de l‘énergie ou l‘efficacité énergétique”, a-t-il ajouté.

Total a annoncé en septembre un accord pour prendre une participation dans EREN Renewable Energy, fondée en 2012 par deux anciens responsables d‘EDF Energies Nouvelles et spécialisée dans l‘éolien, le solaire et l‘hydraulique, ainsi que l‘acquisition de GreenFlex, un spécialiste français de l‘efficacité énergétique.

Le groupe a aussi officiellement lancé début octobre une nouvelle offre de fourniture de gaz et d‘électricité aux particuliers en France, avec l‘ambition de décrocher la place de numéro trois du marché derrière les anciens monopoles EDF et Engie.

Le PDG de Total a cependant de nouveau mis en garde mercredi contre les risques encourus par les fabricants de panneaux solaires.

“Pour être nous-mêmes producteurs de cellules solaires, je ne connais pas encore aujourd‘hui un seul fabricant (...) qui gagne de l‘argent ; c‘est une industrie étrange (avec) des surproductions massives à cause de la Chine qui font que tout le monde casse les prix, mais ce n‘est pas un système durable”, a-t-il dit.

“Les gens qui (...) font des fermes solaires sont heureux et proposent d‘ailleurs à leurs clients des prix de plus en plus bas de l‘électricité ; malheureusement la chaîne complète n‘est pas équilibrée. Donc à un moment, quand les Chinois auront éliminé à peu près tous les concurrents occidentaux, on verra peut-être les prix remonter.”

Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below