18 octobre 2017 / 11:30 / dans 2 mois

Les résultats en soutien en attendant les banques centrales

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes amplifient leur progression mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue dans le vert, des résultats de sociétés supérieurs aux attentes alimentant l‘appétit pour le risque en attendant la publication du Livre beige de la Fed.

La Bourse de Londres. Les Bourses européennes amplifient leur progression mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue dans le vert, des résultats de sociétés supérieurs aux attentes alimentant l'appétit pour le risque en attendant la publication du Livre beige de la Fed. /Photo prise le 15 août 2017/REUTERS/Neil Hall

À Paris, le CAC 40 gagne 0,54% à 5.390,53 points, pratiquement au plus haut du jour, à 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,5% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,31%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,38%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,41% et le Stoxx 600 de 0,41% également.

Ce dernier se rapproche ainsi du plus haut de quatre mois atteint lundi tandis que l‘indice mondial MSCI, même s‘il limite sa progression à 0,1%, reste très proche de son record absolu inscrit le même jour.

De son côté, le MSCI des marchés d‘Asie-Pacifique hors Japon a fini quasi inchangé, les investisseurs de la région surveillant le déroulement du congrès du Parti communiste chinois (PCC), en ouverture duquel le président Xi Jinping s‘est présenté en défenseur d‘une économie ouverte et prête à laisser le marché jouer un rôle décisif.

Les contrats à terme sur les principaux indices américains augurent d‘une ouverture dans le vert à Wall Street, ce qui pourrait permettre au Dow Jones de repasser la barre des 23.000 points, brièvement franchie mardi pour la première fois.

En Europe, le compartiment des valeurs technologiques affiche la meilleure performance sectorielle avec une hausse de 0,79% pour son indice Stoxx de référence, grâce entre autres aux valeurs des semi-conducteurs après les résultats meilleurs qu‘attendu du néerlandais ASML (+0,40%).

AMS prend ainsi 3,25%, Infineon 0,69% et ASM International 0,94%.

LE DOLLAR EN HAUSSE AVANT LE LIVRE BEIGE

Les trimestriels d‘IBM favorisent parallèlement les spécialistes du logiciel d‘entreprise comme SAP (+0,96%) ou Software AG (+1,15%). A Paris, Cap Gemini s‘adjuge 0,8%.

Danone gagne 1,6% après un relèvement de recommandation de RBC au lendemain de son chiffre d‘affaires trimestriel et après les informations sur un possible changement de gouvernance.

Sodexo avance de 1,53% après une opinion favorable de Bernstein.

A la baisse, Zalando abandonne 2,69% après avoir prévenu que son résultat d‘exploitation trimestriel serait inférieur au consensus. Egalement sanctionné après un avertissement, Akzo Nobel cède 1,61%.

Sur le marché des changes, le dollar gagne près de 0,2% face à un panier de devises de référence. Si le principal rendez-vous de la journée pour les cambistes est la publication du Livre beige de la Fed (à 18h00 GMT), qui fait le point sur la situation économique à deux semaines de la prochaine réunion de politique monétaire, le billet vert profite aussi des espoirs d‘avancées vers une réforme fiscale et des spéculations sur la présidence de la banque centrale américaine.

L‘euro se traite autour de 1,1750 dollar.

LE PÉTROLE RESTE BIEN ORIENTÉ

La livre sterling, elle, est en légère baisse, ayant déjà effacé la majeure partie des gains engrangés après les chiffres mensuels de l‘emploi au Royaume-Uni, qui montrent une progression des salaires certes supérieure aux prévisions mais toujours inférieure à l‘inflation.

Les rendements des emprunts d‘Etat de la zone euro, après avoir débuté la séance en repli, sont pour leur part repartis à la hausse. Le discours de prononcé par Mario Draghi à Francfort en milieu de matinée n‘a pas apporté d‘élément nouveau au débat sur la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE). Doivent également s‘exprimer dans la journée l‘économiste en chef de celle-ci, Peter Praet (à 11h45 GMT), et Benoît Coeuré (à 14h15 GMT), membre du directoire.

Le marché pétrolier reste à la hausse au lendemain des chiffres hebdomadaires de l‘American Petroleum Institute (API) montrant une baisse des stocks aux Etats-Unis, un facteur qui s‘ajoute aux tensions au Moyen-Orient, Kurdistan irakien et Iran en tête.

A ces éléments s‘ajoute un facteur technique important, la moyenne mobile à 50 jours du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se rapprochant à la hausse de sa moyenne mobile à 200 jours.

édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below