18 octobre 2017 / 09:10 / dans 2 mois

Orient Hontai prendrait le contrôle d'Imagina

MADRID (Reuters) - Orient Hontai doit prendre une participation majoritaire d‘un montant d‘un milliard de dollars (850 millions d‘euros) dans le groupe espagnol Imagina, dernière opération en date destinée à faire de la Chine une puissance mondiale du football.

Orient Hontai doit prendre une participation majoritaire d'un montant d'un milliard de dollars (850 millions d'euros) dans le groupe espagnol Imagina, dernière opération en date destinée à faire de la Chine une puissance mondiale du football. /Photo d'archives/REUTERS/David Stanway

Imagina, habituellement connu sous le nom de Mediapro, raison sociale de l‘une de ses filiales, détient les droits de diffusion de plusieurs manifestations sportives, notamment le championnat de football espagnol La Liga, actuellement le troisième plus riche d‘Europe.

La société chinoise de capital-investissement a conclu un accord préliminaire avec trois des actionnaires d‘Imagina pour acquérir 54% du capital, a déclaré le fondateur et président d‘Imagina Jaume Roures dans un entretien accordé à Reuters.

cet accord doit cependant être approuvé par le gouvernement chinois, qui a adopté ces derniers mois des mesures restreignant les investissements dans le football à l‘étranger, a précisé Roures. “L‘accord a été conclu et nous espérons le clôturer au cours du premier trimestre 2018”, a toutefois déclaré le président d‘Imagina.

Les investisseurs chinois ont exprimé ces dernières années un grand appétit pour des actifs sportifs et de divertissement à l‘étranger. Ils ont notamment racheté la société suisse de marketing sportif Infront Sports & Media, le groupe de médias italien MP & Silva, détenteur de droits de diffusion sportifs, ainsi que les clubs de Serie A Inter Milan et AC Milan.

Orient Hontai est entré en négociation exclusive avec les actionnaires d‘Imagina en mai dernier face à une dizaine de prétendants dont le groupe de médias français Vivendi, la société chinoise d‘immobilier et de divertissement Dalian Wanda Group et le groupe américain Liberty Media.

Les actionnaires vendeurs sont la société de capital-investissement espagnole Torreal, qui détient 23% du capital, le télédiffuseur mexicain Televisa, propriétaire de 19%, et l‘un des fondateurs d‘Imagina, Gerard Romy, qui en détient 12%.

Imagina, Torreal et Gerard Romy n‘ont pas souhaité s‘exprimer, tandis que Televisa et Orient Hontai n‘étaient pas disponibles dans l‘immédiat.

L‘accord a été conclu sur une base de 10 fois le bénéfice brut de 2016 (Ebitda) et valorise l‘entreprise à 1,6 milliard d‘euros, a déclaré Jaume Roures.

Selon le pacte d‘actionnaires conclu avec Orient Hontai, Jaume Roures et Tatxo Benet, les deux autres fondateurs d‘Imagina avec une participation chacun de 12%, resteront à la tête de l‘entreprise.

“Le pacte d‘actionnaires n‘a pas de date d‘expiration”, a précisé Jaume Roures.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below