18 octobre 2017 / 08:20 / il y a 2 mois

La fintech chinoise Qudian brille pour ses débuts à Wall Street

(Reuters) - Le spécialiste chinois du micro-crédit en ligne Qudian a réussi ses débuts à Wall Street mercredi en gagnant jusqu‘à 48% dans les premiers échanges, pour une valorisation de quelque 11,67 milliards de dollars (991 millions d‘euros) qui en fait la plus importante introduction en Bourse d‘une société chinoise à New York cette année.

Le certificat de dépôt (ADS), introduit à 24 dollars, a ouvert à 34,35 dollars, en hausse de 43,1%, et atteint rapidement un pic à 35,42 avant de refluer légèrement.

Il se traite à 33,00 dollars vers 15h15 GMT après 20 minutes de transactions, soit une hausse de 37,50%.

Qudian a levé au total 900 millions de dollars à l‘occasion de son offre publique de vente (IPO) qui s‘est faite à un prix plus élevé que prévu, attestant de l‘appétit des investisseurs américains pour les sociétés chinoises à forte croissance.

2017 s‘annonce comme l‘année la plus faste depuis 2010 pour les IPO d‘entreprises asiatiques aux Etats-Unis et ce rythme devrait être conservé l‘an prochain au vu des startups de Taïwan, de Singapour et du Vietnam qui rejoignent la kyrielle de firmes chinoises déjà cotées à New York.

Qudian, qui s‘appuie sur la filiale Ant Financial d‘Alibaba, est devenue rentable l‘an passé. Elle gère un site internet qui permet à des étudiants et à de jeunes salariés d‘acheter des ordinateurs portables, smartphones et autres matériels électroniques en les payant par mensualités.

Selon des sources proches du dossier, la fourchette indicative de prix était de 19-22 dollars. Le prix retenu de 24 dollars valorisait la société à 7,9 milliards.

Qudian a placé 35,63 millions d‘actions nouvelles et des actionnaires ont vendu 1,88 million de leurs propres actions.

La société veut employer le produit de l‘IPO à des campagnes publicitaires, à d‘éventuelles acquisitions stratégiques et à des projets d‘ordre général.

Fondée voici plus de trois ans, Qudian a fourni pour 5,6 milliards de dollars de prêts au premier semestre, à sept millions d‘emprunteurs actifs, selon la note d‘information de son IPO.

Son bénéfice net a été multiplié par près de huit au premier semestre, à 973,7 millions de yuans (125 millions d‘euros), sur un chiffre d‘affaires pratiquement quintuplé à 1,83 milliard de yuans.

Qudian avait enregistré une perte de 233,2 millions de yuans en 2015 et de 40,8 millions en 2014, année de sa fondation.

Citigroup, China International Capital, Credit Suisse, Morgan Stanley et UBS ont travaillé sur l‘IPO.

Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below