18 octobre 2017 / 07:30 / il y a 2 mois

Mitsubishi Motors vise des ventes en hausse de 30% d'ici à 2020

TOKYO (Reuters) - Mitsubishi Motors a annoncé mercredi son intention d‘accroître ses ventes de 30% en trois ans et d‘augmenter ses dépenses de recherche et développement (R&D) dans le cadre d‘un plan visant à s‘étendre aux Etats-Unis et en Chine et à laisser derrière lui le scandale des mesures de consommation de carburant.

Mitsubishi Motors a annoncé mercredi son intention d'accroître ses ventes de 30% en trois ans et d'augmenter ses dépenses de recherche et développement (R&D) dans le cadre d'un plan visant à s'étendre aux Etats-Unis et en Chine et à laisser derrière lui le scandale des mesures de consommation de carburant. /Photo prise le 18 octobre 2017/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Dans le cadre de ce plan à moyen terme courant jusqu‘en mars 2020, le septième constructeur automobile japonais veut porter ses ventes mondiales annuelles à 1,3 million de véhicules et accroître sa marge opérationnelle à 6% ou plus contre 0,3% actuellement.

Mitsubishi entend également augmenter ses dépenses d‘investissement de 60% par an à 137 milliards de yens (1,03 milliard d‘euros), soit 5,5% de son chiffre d‘affaires annuel, et ses dépenses de R&D de 50% à 133 milliards de yens. Ces deux objectifs réunis représentent plus de 600 milliards de yens d‘investissements sur la durée du plan.

Ce plan à moyen terme est le premier annoncé par Mitsubishi depuis sa prise de contrôle l‘an dernier par Nissan Motor, partenaire de Renault.

Mitsubishi a reconnu en avril 2016 avoir sous-évalué la consommation de quatre de ses mini-véhicules en raison notamment de pressions concurrentielles et d‘un contrôle défaillant.

“Nous rétablirons la confiance dans notre entreprise en tant que priorité absolue, lancerons avec succès de nouveaux véhicules et réaliserons une redressement financier en forme de V”, a déclaré dans un communiqué Osamu Masuko, le directeur général de Mitsubishi.

“Ce seront les bases de notre future croissance à long terme, ce qui impliquera une augmentation des dépenses d‘investissement et des dépenses de développement de produits”, a-t-il ajouté.

Le constructeur automobile vise également des économies de plus de 100 milliards de yens au cours des trois prochaines années grâce à son intégration dans l‘alliance Renault-Nissan.

Naomi Tajitsu; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below