18 octobre 2017 / 06:50 / dans 2 mois

Akzo Nobel: 2ème profit warning après avoir raté le consensus

AMSTERDAM (Reuters) - Akzo Nobel a annoncé mercredi un bénéfice d‘exploitation inférieur au consensus au troisième trimestre, évoquant le contrecoup sur les marges de la hausse des prix des matières premières et une mauvaise conjoncture dans les revêtements destinés au secteur maritime.

Akzo Nobel a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation inférieur au consensus au troisième trimestre, évoquant le contrecoup sur les marges de la hausse des prix des matières premières et une mauvaise conjoncture dans les revêtements destinés au secteur maritime. /Photo prise le 12 septembre 2017/REUTERS/Phil Noble

Le spécialiste des peintures a dit que le bénéfice d‘exploitation (Ebit) annuel ne varierait guère par rapport à celui de 2016, ce qui constitue son deuxième avertissement sur résultats de l‘année après avoir annoncé en septembre qu‘il n‘atteindrait pas son objectif de bénéfice annuel.

Le bénéfice d‘exploitation est de 383 millions d‘euros, alors que le consensus Reuters le donnait à 432 millions contre 442 millions dégagés durant la même période un an plus tôt.

Akzo Nobel, qui a rejeté une offre de 26 milliards d‘euros de son concurrent américain PPG Industries, traverse une passe difficile: outre le “profit warning” émis en septembre, son directeur général et son directeur financier ont démissionné.

“L‘Ebit de 2017 sera dorénavant sans doute du même ordre qu‘en 2016”, a dit le nouveau directeur général Thierry Vanlancker, évoquant des effets de change défavorables, une conjoncture difficile propre au secteur et des perturbations logistiques liées notamment à l‘ouragan Harvey aux Etats-Unis.

Akzo Nobel a toutefois dit que le super-dividende d‘un milliard d‘euros promis aux actionnaires avant la fin de l‘année et la vente ou l‘introduction en Bourse de la division de chimie spécialisée d‘ici le début de 2018 restaient valides.

Vanlancker a également dit que l‘objectif d‘Ebit de 2020 n‘était pas remis en cause par le “profit warning” de 2017, lequel, a-t-il ajouté, devrait être le dernier de l‘année.

Enfin, a encore déclaré le directeur général, la pression exercée sur les marges par la hausse des coûts des matières premières devrait continuer durant les cinq à six mois à venir.

Toby Sterling, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below