14 octobre 2017 / 10:13 / dans 2 mois

Fuite de gaz: Ford propose de réparer 1,4 million d'Explorer

(Reuters) - Ford a annoncé vendredi qu‘il réparerait gratuitement plus de 1,4 million de ses SUV Explorer en Amérique du Nord afin de prévenir d‘éventuelles fuites de monoxyde de carbone dans l‘habitacle.

Ford a annoncé vendredi qu'il réparerait gratuitement plus de 1,4 million de ses SUV Explorer en Amérique du Nord afin de prévenir d'éventuelles fuites de monoxyde de carbone dans l'habitacle. /Photo d'archives/REUTERS/Daniel Becerril

En juillet, l‘agence américaine de sécurité routière a décidé d‘élargir son enquête visant les Explorer du constructeur américain après avoir pris connaissance de milliers de plaintes.

Plusieurs services de police américains se sont inquiétés que du mononxyde de carbone, potentiellement mortel, puisse pénétrer dans les cabines des Ford Explorer qu‘ils utilisent.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a dit avoir été informée de plus de 2.700 plaintes relatives à des odeurs de gaz dans l‘habitacle et de trois accidents et de 41 blessés qui pourraient être liés à une exposition au monoxyde de carbone dans des Explorer entre 2011 et 2017.

Le constructeur automobile a déclaré que son enquête portant sur 1,4 million de véhicules civils n‘avait pas révélé des “niveaux de monoxyde de carbone supérieurs à ceux auxquels on est exposé tous les jours”. Il n‘existe pas de norme pour les niveaux de monoxyde de carbone à l‘intérieur des véhicules.

Ford estime que les véhicules sont sûrs et propose ces mesures, qu‘il ne qualifie pas de rappels, pour répondre à l‘inquiétude des consommateurs.

Ces réparations, qui débuteront à partir du 1er novembre, concernent 1,3 million de véhicules aux Etats-Unis et environ 100.000 au Canada et au Mexique.

Ford a refusé de chiffrer l‘impact financier de ces réparations, qui se poursuivront jusqu‘à la fin 2018.

Le titre du groupe américain a terminé en baisse de 0,6% à 12,05 dollars.

En juillet, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) avait élargi son enquête à 1,33 million de Ford Explorer après des plaintes faisant d‘odeurs de gaz d‘échappement dans l‘habitacle.

Les services de police ont fait état de trois accidents, dont un avec des blessés, qui pourraient être liés à une exposition au monoxyde de carbone.

David Shepardson; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below