14 octobre 2017 / 09:23 / dans 2 mois

PSA va supprimer 400 emplois dans l'usine Vauxhall d'Ellesmere en Grande-Bretagne

PARIS (Reuters) - PSA a annoncé vendredi soir son intention de supprimer d‘ici la fin de l‘année 400 emplois environ dans l‘usine Vauxhall d‘Ellesmere Port, en Grande-Bretagne, afin de redresser la compétitivité du site.

PSA a annoncé vendredi soir son intention de supprimer d'ici la fin de l'année 400 emplois environ dans l'usine Vauxhall d'Ellesmere Port, en Grande-Bretagne, afin de redresser la compétitivité du site. /Photo prise le 6 mars 2017/REUTERS/Phil Noble

“Confronté à des conditions de marché difficiles en Europe et à un déclin du marché des véhicules particuliers, Vauxhall doit ajuster les volumes de production de son site d‘Ellesmere Port au niveau actuel de la demande et améliorer sa performance, afin de préserver son avenir”, a déclaré à Reuters un porte-parole de PSA, confirmant des informations d‘Automotive News Europe.

“Les coûts actuels de fabrication à Ellesmere Port sont sensiblement supérieurs à ceux des usines référentes de PSA en France”, a-t-il ajouté.

PSA a bouclé cet été le rachat à General Motors de sa filiale automobile européenne, Opel/Vauxhall. Opel doit présenter en novembre un plan de redressement, distinct de l‘annonce faite vendredi sur Vauxhall.

L‘usine d‘Ellesmere est l‘un des deux sites de production de la compacte Astra en Europe, avec Gliwice en Pologne. Les 400 postes supprimés représentent environ un quart de l‘effectif total du site britannique, de 1.667 personnes.

Inspiré du compactage des usines françaises de PSA ces dernières années, Vauxhall va passer de deux équipes de production à une seule courant 2018.

“PSA affirme qu‘il est résolu à conserver l‘usine Astra d‘Ellesmere Port (...) et qu‘il a toute confiance dans la capacité et le talent des salariés (...) pour produire les améliorations nécessaires de sa performance financière”, a ajouté le porte-parole de PSA.

Au salon de l‘automobile de Francfort, mi-septembre, le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, avait indiqué réfléchir à plusieurs scénarios pour Vauxhall, afin de faire face aux inconnues provoquées par l‘annonce du Brexit.

“Une fois qu‘il aura suffisamment de visibilité sur les relations commerciales futures avec l‘Union européenne, et que le sujet compétitivité de l‘usine aura été réglé, le groupe sera en position d‘envisager des investissements futurs”, a ajouté le porte-parole de PSA.

Gilles Guillaume, édité par Julie Carriat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below