5 octobre 2017 / 11:15 / dans 2 mois

Les actions et l'euro varient peu avant les minutes de la BCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent peu jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue sur une note stable, les marchés d‘actions marquant une pause alors qu‘ils évoluent à des plus hauts de plusieurs mois en Europe et à des records historiques aux Etats-Unis.

Les Bourses européennes évoluent peu jeudi à mi-séance. Vers 10h40 GMT, le CAC 40 plie de 0,08%, le Dax recule de 0,24% tandis que la Bourse de Londres avance de 0,18%. /Photo prise le 2 octobre 2017/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Même stabilité pour l‘euro face au dollar sur le marché des changes, avant la publication à 11h30 GMT du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, le CAC 40 plie de 0,08% à 5.358,91 points vers 10h40 GMT, au plus haut depuis début juin. À Francfort, le Dax recule de 0,24%, après avoir atteint la veille à nouveau pic historique en clôture à 12.970,52 points.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,16%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,01% et le Stoxx 600 abandonne 0,21%.

En revanche, la Bourse de Londres avance de 0,18%, profitant du repli de la livre sterling après le discours jugé raté de Theresa May lors du congrès du Parti conservateur, qui relance les discussions sur l‘avenir de la Première ministre britannique à la tête du parti et du gouvernement.

La Bourse de Madrid rebondit de 0,88%, après sa chute de près de 3% mercredi, alors que le président catalan a renouvelé son appel au dialogue avec Madrid et à une médiation extérieure.

Le rendement des obligations d‘Etat espagnoles à 10 ans revient à 1,72%, après un pic à plus de 1,8% à l‘issue du référendum dimanche sur l‘autodétermination de la Catalogne.

A Wall Street, les futures sur les indices new-yorkais signalent une ouverture sur une note inchangée, après les records successifs en clôture touchés ces trois dernières séances.

LES “MINUTES” DE LA BCE AU PROGRAMME

L‘amélioration perçue de la conjoncture économique a poussé les investisseurs à favoriser les actifs risqués ces dernières semaines, en dépit de facteurs de risque toujours présents à l‘instar des tensions autour de la Corée du Nord, des incertitudes autour de la politique de Donald Trump et des craintes sur une éventuelle sécession de la Catalogne.

L‘évolution des politiques monétaires, avec une nouvelle hausse attendue des taux de la Fed en décembre et l‘annonce prévue d‘une normalisation prochaine de la politique de la BCE, reste également en ligne de mire.

Ainsi, les investisseurs suivront avec attention la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCE qui s‘est tenue le 7 septembre. “Le marché va chercher à en savoir plus sur ce qui devrait être annoncé le 26 octobre prochain : quelles sont les options qui ont été discutées et quel a été le degré d‘adhésion à celles-ci ?”, note Hervé Goulletquer, chargé de la stratégie chez La Banque Postale AM.

Pour l‘heure, l‘euro est stable face au dollar, autour de 1,1760. De son côté, le billet vert est aussi pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence, avant la publication très attendue vendredi du rapport officiel sur les créations d‘emplois aux Etats-Unis en septembre.

EDF SE DISTINGUE, LES UTILITIES EN HAUSSE

Aux valeurs en Europe, EDF grimpe jeudi de 4,37%, en tête du Stoxx 600 et du SBF 120 grâce au relèvement de la recommandation de Jefferies à “achat”.

L‘ensemble du secteur des services aux collectivités en profite, son indice Stoxx évoluant en hausse de 0,73%. A Paris, Engie (+1,02%) et Veolia (+0,97%) signent les deux plus fortes progressions du CAC 40.

A l‘inverse, Airbus recule de 1,22%, lanterne rouge de l‘indice parisien. Selon un mémo interne consulté par Reuters, la division Defence and Space du groupe a gelé ses investissements et demandé à ses 34.000 salariés de prendre des “mesures drastiques” pour économiser sa trésorerie afin d‘éviter de rater ses objectifs de trésorerie pour 2017.

Banco Sabadell affiche l‘une des plus fortes hausses du jour après des informations selon lesquelles la banque catalane envisage de déménager son siège de Barcelone à la suite du référendum sur l‘indépendance de la Catalogne.

édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below