10 août 2017 / 16:20 / il y a 8 jours

Ford dit coopérer à une enquête sur le diesel en Allemagne

La filiale allemande de Ford a dit jeudi que les autorités examinaient un modèle diesel de la Mondeo et qu'aucune de ses voitures n'était équipée d'un logiciel de trucage des tests d'émissions. /Photo prise le 2 juin 2017/Paulo Whitaker

FRANCFORT (Reuters) - La filiale allemande de Ford a dit jeudi que les autorités examinaient un modèle diesel de la Mondeo et qu'aucune de ses voitures n'était équipée d'un logiciel de trucage des tests d'émissions.

Le constructeur a dit avoir été contacté par la KBA, l'organisme d'homologation des véhicules, au sujet de la Mondeo 2.0 TCDi et s'est engagé à coopérer avec elle, confirmant ainsi une information de l'hebdomadaire WirtschaftsWoche.

Le ministère des Transports allemand, cité dans l'article de l'hebdomadaire, n'était pas disponible dans l'immédiat.

L'enquête a été ouverte en raison de soupçons portant sur l'usage de logiciels de contournement au vu des données de tests d'émissions, a ajouté WirtschaftsWoche.

Gunnar Hermann, le patron de Ford Allemagne, dément tout usage de logiciels truqués dans les colonnes de l'hebdomadaire.

Andreas Cremer et Markus Wacket, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below