9 août 2017 / 19:33 / il y a 8 jours

L'économie du Venezuela vue en récession de 7% à 10% cette année

L'économie du Venezuela, déjà mal en point, va connaître cette année une récession de 7% à 10%, a prédit mercredi le président de la Fedecamaras, la fédération des chambres de commerce du pays, dans le cadre d'un sommet Reuters sur l'investissement en Amérique latine. /Photo d'archives/Carlos Garcia Rawlins

CARACAS (Reuters) - L'économie du Venezuela, déjà mal en point, va connaître cette année une récession de 7% à 10%, a prédit mercredi le président de la Fedecamaras, la fédération des chambres de commerce du pays, dans le cadre d'un sommet Reuters sur l'investissement en Amérique latine.

Carlos Larrazabal juge que la nouvelle assemblée constituante, installée par le président Nicolas Maduro malgré une violente contestation dans la rue, ne fera qu'aggraver une crise économique déjà profonde, qui se traduit par des pénuries de nourriture et de médicaments pour des millions de Vénézuéliens.

"Nous ne pensons pas que l'assemblée nationale constituante va être une solution, nous pensons plutôt qu'elle va approfondir, de manière très importante, la grave situation économique que connaissent les Vénézuéliens", a-t-il dit.

Pour cet homme d'affaires de 60 ans ayant fait ses études aux Etats-Unis, le Venezuela doit tourner le dos au modèle socialiste promu par Nicolas Maduro dans le sillage de son prédécesseur Hugo Chavez.

"Le secteur privé fait partie de la solution et ne fait pas partie du problème", a-t-il déclaré, interrogé au siège de la Fedecamaras.

Cette institution est en froid avec le gouvernement depuis que son président de l'époque, Pedro Carmona, a brièvement assumé la direction du pays lors d'un coup d'Etat finalement mis en échec contre Hugo Chavez en 2002.

Malgré l'absence de statistiques officielles depuis près de deux ans, des données obtenues en début d'année par Reuters indiquent que l'économie vénézuélienne s'est contractée de 18,6% en 2016, soit sa pire récession en 13 ans.

"Tous les indicateurs reflètent que le produit intérieur brut va chuter cette année entre 7% et 10%", a dit Carlos Larrazabal. "Nous chutons plus vite que l'économie américaine a chuté durant la crise des années 1930."

Deisy Buitrago; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below