8 août 2017 / 17:31 / il y a 10 jours

L'Opep attend un respect total de l'accord sur le pétrole

L'Opep a dit mardi attendre un meilleur respect de son accord de baisse de la production de pétrole, au terme d'une réunion de deux jours avec d'autres producteurs à Abou Dhabi qui a surtout servi à tancer quatre pays à la traîne des efforts engagés pour rééquilibrer le marché mondial. /Photo prise le 24 mai 2017/Leonhard Foeger

DUBAI/LONDRES (Reuters) - L'Opep a dit mardi attendre un meilleur respect de son accord de baisse de la production de pétrole, au terme d'une réunion de deux jours avec d'autres producteurs à Abou Dhabi qui a surtout servi à tancer quatre pays à la traîne des efforts engagés pour rééquilibrer le marché mondial.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et d'autres pays se sont engagés à réduire la production de 1,8 million de barils par jour (bpj) jusqu'en mars 2018 pour résorber l'offre excédentaire de brut.

Mais l'Irak et les Emirats arabes unis, membres de l'Opep, ne respectent pas leurs obligations selon les sources secondaires que l'Opep utilise pour surveiller sa production. De même le Kazakhstan et la Malaisie, non membres de l'Opep, ont augmenté leur production ces derniers mois selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

A Abou Dhabi, un comité technique de suivi de l'accord comprenant la Russie, le Koweït et l'Arabie saoudite, plus des représentants du quartier général de l'Opep à Vienne, a rencontré individuellement des responsables de ces différents pays.

"Les discussions ont été menées dans une atmosphère constructive qui a porté ses fruits", a dit l'Opep dans un communiqué. "Les conclusions auxquelles elles ont abouti contribueront à faciliter une totale conformité", a-t-elle ajouté sans dire comment le respect de l'accord serait renforcé.

La réunion du comité technique a été organisée à la demande du comité de suivi ministériel de l'accord, qui s'est réuni le mois dernier en Russie.

"Les Emirats arabes unis, l'Irak, le Kazakhstan et la Malaisie ont tous exprimé leur plein soutien au mécanisme existant de supervision et leur volonté de coopérer pleinement avec les comités de suivi technique et ministériel dans les prochains mois afin de parvenir à l'objectif d'une observance totale de l'accord", a indiqué l'Opep.

Lors de la réunion du mois dernier en Russie, les Emirats et l'Irak avaient confirmé leur engagement envers l'accord mais sans proposer de solution concrète pour atteindre leurs objectifs de production, selon des sources.

Les deux pays contestent les estimations de leur production par les sources secondaires.

Rania El Gamal et Alex Lawler, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below