8 août 2017 / 08:50 / dans 3 mois

IHG: Croissance du revenu par chambre ralentie au deuxième trimestre, le titre chute

(Reuters) - InterContinental Hotels Group (IHG) a fait état mardi d‘un ralentissement de la croissance de son revenu par chambre au deuxième trimestre, notamment aux Etats-Unis en raison de l‘effet calendaire du jour de Pâques.

InterContinental Hotels Group (IHG) a fait état mardi d'un ralentissement de la croissance de son revenu par chambre au deuxième trimestre, notamment aux Etats-Unis en raison de l'effet calendaire du jour de Pâques. /Photo prise le 1er août 2017/REUTERS/Thomas Peter

Vers 08h30 GMT, le titre du groupe hôtelier britannique perd de ce fait 5,01% à 41,87 livres, accusant la deuxième plus forte baisse de l‘indice FTSE 100 de la Bourse de Londres, en recul de 0,12%, et le cinquième repli le plus marqué d‘un indice Stoxx 600 peu changé (-0,05%).

Malgré ce repli, l‘action IHG reste en hausse de 14,5% depuis le début de l‘année contre une progression de 5,8% sur la période de l‘indice regroupant les valeurs européennes liées au tourisme et au transport aérien.

Le propriétaire, entre autres, des chaînes Crowne Plaza, Holiday Inn et InterContinental, a précisé que son revenu par chambre disponible (RevPAR) avait augmenté de 1,5% sur la période avril-juin, contre +2,7% au premier trimestre et +2,5% un an plus tôt.

Les fêtes de Pâques, qui sont souvent synonymes d‘une diminution des voyages d‘affaires, ont été décalées au deuxième trimestre cette année, alors qu‘elles étaient tombées au premier l‘année dernière.

Le groupe, qui exploite plus de 5.000 établissements dans une centaine de pays, avait affiché un solide premier trimestre en mai, ce qui lui a permis d‘annoncer un bénéfice d‘exploitation en hausse de 8% sur les six premiers mois de l‘année, à 370 millions de dollars (313 millions d‘euros).

Les hôteliers sont confrontés à la concurrence de nouveaux acteurs comme Airbnb, dont la montée en puissance précipite la consolidation du secteur.

L‘américain Marriott a ainsi racheté l‘année dernière Starwood Hotels & Resorts Worldwide, une opération à quelque 12 milliards de dollars.

Lundi après la clôture de Wall Street, a annoncé un resserrement de sa fourchette de prévision de revenu par chambre (RevPAR) en Amérique du Nord pour l‘ensemble de l‘année, ce qui se traduit par un repli de plus de 2% du titre de la premier groupe hôtelier mondial des échanges d‘après-Bourse.

IHG, qui entend préserver son indépendance, a réduit son portefeuille d‘hôtels en propriété pour se développer dans le modèle de la gestion en franchise, qui permet de réduire les coûts.

Le groupe s‘est également concentré sur une clientèle d‘affaires pour répondre au défi posé par Airbnb

En mai, IHG a annoncé le départ de son directeur général, Richrd Solomons et son remplacement par Keith Barr, membre du comité exécutif et jusqu‘à présent directeur commercial du groupe.

“En dépit d‘un environnement économique et politique incertain sur certains marchés, nous restons confiants pour nos perspectives pour 2017”, a déclaré ce dernier dans un communiqué.

Esha Vaish à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraetn

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below