4 août 2017 / 10:52 / dans 2 mois

Séance calme en Europe, l'emploi américain en ligne de mire

Les Bourses européennes avancent prudemment vendredi à mi-séance. Vers 10h35 GMT, le CAC 40 gagne 0,25%, le Dax prend 0,26% et le FTSE progresse de 0,15%. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes avancent prudemment vendredi à mi-séance avant le rapport mensuel sur l‘emploi américain, très attendu par les investisseurs toujours en quête d‘indices sur le calendrier du resserrement monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

À Paris, le CAC 40 gagne 0,25% (12,97 points) à 5 143,46 points vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,26% et à Londres, le FTSE progresse de 0,15%.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,15%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,13% et le Stoxx 600 de 0,14%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent pour l‘instant une ouverture de Wall Street en légère hausse mais la tendance réelle dépendra de la teneur des statistiques que le département du Travail doit publier à 12h30 GMT.

Les économistes interrogés par Reuters attendent en moyenne un chiffre de 183.000 créations d‘emplois non-agricoles en juillet aux Etats-Unis après les 222.000 annoncées initialement pour juin, un recul d‘un dixième de point du taux de chômage à 4,3% et une hausse de 0,3% du salaire horaire moyen.

Aux valeurs en Europe, Swiss Re perd 3,11%, la plus importante baisse de l‘indice SMI de la Bourse de Zurich, qui recule de 0,03%. Le deuxième réassureur mondial a annoncé qu‘il avait réduit de 10% ses souscriptions de risques lors de la saison de renouvellement pour l‘assurance dommages en juillet dans un contexte de poursuite de la baisse des prix.

Le repli de Swiss Re pénalise l‘ensemble du secteur européen (-0,62%). Prudentiel cède 0,51% à la Bourse de Londres et à Paris, Axa (-0,87%) signe la moins bonne performance du CAC 40.

A la hausse, le secteur lié aux ressources de base, plus forte hausse européenne, rebondit de 1,04% après sa baisse des derniers jours (-1,84% sur trois séances).

Sur le marché des changes, Le billet vert abandonne 0,1% face à un panier de devises de référence avant la publication du rapport sur l‘emploi américain. L‘euro se traite à près de 1,1875 dollar.

Au-delà des incertitudes sur l‘économie et la Fed, le billet vert reste sous pression après les informations sur la formation d‘un “grand jury” à Washington par le procureur spécial Robert Mueller, nommé en mai pour diriger l‘enquête sur l‘ingérence présumée de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

Les cours du pétrole sont orientés à la baisse (-0,75% environ pour le Brent et le brut léger américain), pénalisés par la hausse des exportations des pays producteurs de l‘Opep et une forte production américaine.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below