4 août 2017 / 06:47 / il y a 14 jours

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

Sanofi, à suivre vendredi à la Bourse de Paris. Regeneron, partenaire américain de la société française, a annoncé jeudi la fin de l'une de ses collaborations avec le laboratoire français dans le domaine des anticorps avant la fin de l'année. /Photo d'archives/Robert Pratta

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à terme sur indice augurent d'une ouverture en baisse de 0,12% pour le CAC 40 à Paris comme pour le Dax à Francfort et de 0,15% pour le FTSE 100 à Londres, dans l'attente des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.

* SANOFI. Regeneron, partenaire américain de Sanofi, a annoncé jeudi la fin de l'une de ses collaborations avec le laboratoire français dans le domaine des anticorps avant la fin de l'année. L'action de la biotech américaine a fini en baisse de 2,04% à Wall Street malgré la publication de solides résultats trimestriels.

* TELECOM ITALIA, VIVENDI. Scinder le réseau de téléphonie fixe de Telecom Italia présenterait clairement des avantages, a déclaré jeudi le ministre italien de l'Economie, Pier Carlo Padoan, sans préciser si le gouvernement allait s'engager dans cette direction. L'ex-monopole des télécoms est contrôlé par Vivendi et certains responsables politiques ont suggéré que le gouvernement nationalise son réseau fixe en riposte à l'attitude française sur le dossier STX/Fincantieri.

* ALLIANZ a publié vendredi un bénéfice d'exploitation trimestriel de 2,9 milliards d'euros. Le groupe avait déjà déclaré la semaine dernière tabler sur un bénéfice annuel proche du haut de ses prévisions initiales.

* ROYAL BANK OF SCOTLAND a publié vendredi un bénéfice imposable de 939 millions de livres sterling (milliard d'euros) au titre du premier semestre, à comparer à une perte de deux milliards sur la même période l'an dernier, confirmant ainsi la poursuite de son redressement.

* COMMERZBANK - Le gouvernement allemand étudiera après les élections de septembre l'opportunité de céder la participation de 15,6% de l'Etat dans le groupe bancaire, écrit vendredi l'hebdomadaire WirtschaftsWoche en citant des sources non identifiées. Le ministère des Finances et Commerzbank ont refusé de commenter l'information.

* PEARSON a annoncé vendredi une réduction de 72% de son acompte sur dividende à cinq pence seulement par action, tout en annonçant la mise en oeuvre d'un plan de restructuration.

* ALD INTERNATIONAL a fait état vendredi d'une hausse de 9,1% sur un an de sa flotte de véhicules à fin juin et confirmé ses objectifs 2017.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - UBS a relevé sa recommandation sur la valeur à "acheter" contre "neutre" pour prendre en compte notamment l'amélioration de la conjoncture en France et en Europe centrale et orientale, deux régions dans lesquelles le groupe est fortement exposé.

* STMICROELECTRONICS - UBS a abaissé sa recommandation sur la valeur à "vendre" contre "neutre", mettant entre autres en avant le risque que le cycle actuel du marché des semi-conducteurs ait atteint son point haut ainsi que la persistance des problèmes structurels du groupe.

* NEXITY - HSBC a abaissé sa recommandation sur la valeur à "conserver" contre "acheter".

* SWISS RE, deuxième réassureur mondial, a annoncé vendredi une baisse de 35% de son bénéfice net semestriel à 1,2 milliard de dollars (1,01 milliard d'euros), un résultat inférieur au consensus Reuters, qui le donnait à 1,35 milliard.

* MEDIOBANCA a annoncé vendredi un relèvement de son dividende après des revenus annuels records et un bénéfice net supérieur aux attentes. La banque d'affaires a par ailleurs confirmé son intention de ramener sa participation dans GENERALI de 13% à 10% d'ici fin 2019.

* TOD'S a annoncé jeudi une baisse de 2,9% de son chiffre d'affaires au premier semestre, à 483 millions d'euros, conforme au consensus Thomson Reuters et que ses ventes et ses marges s'amélioreraient "à l'avenir" avec un recentrage sur les produits haut de gamme.

* BANCA CARIGE. La banque italienne a fait état d'une perte de 114 millions d'euros au deuxième trimestre et elle souhaite porter de 500 à 560 millions d'euros le montant de son augmentation de capital prévue cette année, afin d'y inclure une possible conversion de dette en actions.

* SCHNEIDER ELECTRIC - L'agence de notation Moody's a abaissé jeudi la note du groupe de A3 à Baa1 avec une perspective stable, en arguant du niveau d'endettement du groupe.

* SOLVAY. Moody's a relevé jeudi de négative à stable la perspective de la note Baa2 du groupe chimique belge au vu de l'amélioration de ses résultats annoncés mardi.

* VICAT a annoncé jeudi une baisse de 8,7% de son Ebitda à 188 millions d'euros à cause de l'impact de la dévaluation de la livre égyptienne et de conditions climatiques particulièrement défavorables en Turquie.

Laetitia Volga, Véronique Tison et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below