3 août 2017 / 11:45 / il y a 17 jours

Kering et Alibaba, réconciliés, s'allient contre la contrefaçon

Kering et Alibaba Group, après des années de contentieux, ont annoncé jeudi un accord pour lutter ensemble contre la contrefaçon sur la plate-forme du géant chinois du commerce en ligne. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Kering et Alibaba Group, après des années de contentieux, ont annoncé jeudi un accord pour lutter ensemble contre la contrefaçon sur la plate-forme du géant chinois du commerce en ligne.

Dans le cadre de cette coopération, le groupe de luxe français a accepté de renoncer à ses procédures en justice aux Etats-Unis contre Alibaba et Alipay, la plate-forme de paiement d'Ant Financial Services Group.

Kering et Alibaba expliquent dans un communiqué commun qu'ils ont créé une équipe conjointe pour échanger des informations et identifier les atteintes à la propriété intellectuelle.

Kering et ses différentes marques, telles que Gucci ou Saint Laurent, continueront à défendre vigoureusement en justice leurs droits à la propriété intellectuelle contre les individus et les tierces parties responsables de la production, la distribution et la vente de produits contrefaits en Chine et ailleurs dans le monde, ajoutent-ils.

La justice américaine avait partiellement rejeté l'été dernier une plainte déposée en 2015 par Kering contre Alibaba, que le groupe français accusait d'offrir une vitrine à la contrefaçon et d'avoir rendu possible la commercialisation de produits contrefaits.

Dominique Rodriguez, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below