3 août 2017 / 09:39 / il y a 20 jours

Asahi relève ses objectifs après le rachat de bières en Europe

Le brasseur japonais Asahi Group a relevé jeudi ses prévisions de bénéfice annuel, à la faveur du rachat au début de l'année de plusieurs marques de bière d'Anheuser-Busch InBev en Europe de l'Est. /Photo d'archives/Tim Wimborne

TOKYO (Reuters) - Le brasseur japonais Asahi Group a relevé jeudi ses prévisions de bénéfice annuel, à la faveur du rachat au début de l'année de plusieurs marques de bière d'Anheuser-Busch InBev en Europe de l'Est.

Le groupe prévoit désormais un bénéfice d'exploitation en hausse de 22,2% à 167,3 milliards de yens (1,28 milliard de dollars) pour l'exercice qui s'achèvera en décembre, contre 146 milliards de yens annoncés précédemment.

Asahi a également relevé sa prévision d'un dividende annuel de 60 à 69 yens par action.

Le bénéfice d'exploitation sur les six premiers mois de l'année a augmenté de 34% à 70,7 milliards de yens, le brasseur ayant intégré le rachat de plusieurs marques de bière européennes pour une valeur totale de 7,3 milliards d'euros.

Cette acquisition, la plus grosse jamais réalisée par un brasseur japonais hors de l'archipel, a été finalisée en mars.

Anheuser-Busch InBev a cédé ces marques, parmi lesquelles la tchèque Pilsner Urquell, les polonaises Pylkie et Lech, la hongroise Dreher et la roumaine Ursus, afin d'obtenir le feu vert des autorités de la concurrence au rachat de SABMiller pour plus de 100 milliards de dollars (90,5 milliards d'euros), une opération qu'il a bouclée en octobre.

Si le Japon reste la principale source de profit du brasseur, il compte sur ses acquisitions à l'international pour doper sa croissance.

Asahi, qui vise des actifs à forte rentabilité et veut accroître ses actifs en Europe, s'est livré à une revue stratégique de ses participations minoritaires. En juin, il a ainsi annoncé la vente des 20% qu'il possède dans le brasseur chinois Tingyi-Asahi Bererages pour 612 millions de dollars.

Asahi n'est pas le seul brasseur japonais aux ambitions internationales. Sapporo a annoncé jeudi le rachat du groupe californien Anchor Brewing pour 33 millions de dollars afin de renforcer ses activités aux Etats-Unis.

Ce dernier a également publié une baisse de 1% de son bénéfice d'exploitation au premier semestre, à trois milliards de yens, en raison d'une hausse de ses coûts.

Sam Nussey; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below