2 août 2017 / 17:21 / il y a 22 jours

Blackstone cherche à vendre ses 45% dans Leica

Le groupe américain de capital-investissement Blackstone négocie avec plusieurs parties intéressées par sa participation de 45% dans Leica, le célèbre fabricant allemand d'appareils photographiques et d'optiques, apprend-on auprès de sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe américain de capital-investissement Blackstone négocie avec plusieurs parties intéressées par sa participation de 45% dans Leica, le célèbre fabricant allemand d'appareils photographiques et d'optiques, apprend-on auprès de sources proches du dossier.

Blackstone s'est adjoint les services d'une banque d'investissement pour étudier diverses options stratégiques concernant sa participation dans Leica et a déjà eu des contacts avec plusieurs prétendants, selon les sources.

Le groupe américain s'est refusé à tout commentaire.

L'éventuel acquéreur devra s'entendre avec la famille autrichienne Kaufmann, dont le véhicule d'investissement ACM détient le solde de 55% de la marque allemande. C'est elle qui en 2001 avait choisi Blackstone comme co-actionnaire.

"ACM a des objectifs de long terme avec Leica Camera", a déclaré à Reuters Andreas Kaufmann, président de Leica et directeur général d'ACM, en précisant que pour sa famille l'expression "de long terme" renvoyait à un horizon de "100 ans".

Leica, l'une des plus anciennes marques de photographie, a ses origines en 1849 avec la production de microscopes puis a proposé son premier appareil photo 35 mm en 1924.

Avec l'arrivée de la concurrence internationale, japonaise surtout, dans l'après-guerre, le fabricant allemand s'est tourné vers le marché de niche haut de gamme.

En 1996, Leica Camera s'est scindé des autres activités du groupe (microscopes et instruments de mesure) et est entré en Bourse mais pour tomber en 2000 dans l'escarcelle d'Hermès, qui a ensuite vendu ses parts à la famille Kaufmann, laquelle détenait 97% de la société en 2007.

Leica devrait réaliser cette année un excédent brut d'exploitation de l'ordre de 70 millions d'euros, qui pourrait induire une valorisation d'environ 700 millions d'euros pour une éventuelle transaction, selon les sources.

Les producteurs d'appareils photographiques pour le grand public, comme Canon ou Nikon, se paient sept à neuf fois leur bénéfice estimé mais Blackstone espère un multiple supérieur pour Leica car ses boîtiers sont considérés comme des produits de luxe, ont-elles ajouté.

Le fabricant allemand d'optiques Zeiss pourrait être intéressé mais seulement s'il peut obtenir la majorité du capital, ont encore dit les connaisseurs du dossier.

Des investisseurs familiaux, des fabricants asiatiques et des fonds de capital-investissement ont également manifesté de l'intérêt, ont-ils ajouté. L'investisseur chinois CDH avait tenté sa chance l'an dernier mais sans succès.

Un autre chinois, le fabricant de smartphones Huawei, ne devrait pas être intéressé bien qu'il utilise sous licence des technologies de Leica dans certains de ses appareils, a précisé une des sources.

avec les contributions de Julie Zhu, Dasha Afanasieva et Eric Auchard; Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below