2 août 2017 / 12:01 / il y a 4 mois

Lufthansa croit à la stabilisation des prix, l'action monte

FRANCFORT (Reuters) - Lufthansa a déclaré mercredi s‘attendre à une stabilisation des tarifs dans le transport aérien au cours des mois d‘été, période cruciale pour le secteur, grâce à la vigueur de la demande en Asie, en Amérique du Nord et en Allemagne, un discours proche de celui tenu récemment par plusieurs de ses concurrents.

Lufthansa a déclaré mercredi s'attendre à une stabilisation des tarifs dans le transport aérien au cours des mois d'été, période cruciale pour le secteur, grâce à la vigueur de la demande en Asie, en Amérique du Nord et en Allemagne, un discours proche de celui tenu récemment par plusieurs de ses concurrents. /Photo prise le 28 juillet 2017/REUTERS/Benoit Tessier

L‘action de la compagnie allemande gagnait 1,79% à 19,02 euros vers 11h45 GMT, la plus forte hausse de l‘indice Dax, qui abandonnait alors 0,23%.

Le groupe, qui avait déjà revu à la hausse sa prévision de bénéfice annuel le mois dernier, a déclaré mercredi tabler désormais sur un résultat 2017 bénéficiaire pour son activité de fret, Lufthansa Cargo, alors qu‘il s‘attendait jusqu‘à présent à une perte.

La filiale à bas coûts Eurowings a quant à elle dégagé des profits au deuxième trimestre et est en passe d‘atteindre un résultat annuel positif, a-t-il ajouté.

Plusieurs acteurs européens du secteur, parmi lesquels IAG, maison mère de British Airways et Iberia, et EasyJet, ont eux aussi relevé leurs prévisions 2017 en s‘appuyant sur la solidité de la demande estivale.

Mais les compagnies, et notamment les compagnies à bas coûts, restent prudentes quant à l‘évolution des prix pour la fin de l‘été, certaines augmentant leurs capacités pour cette période, ce qui accroît les pressions tarifaires.

Lufthansa, tout en disant s‘attendre à une baisse de la recette unitaire - critère clé pour le secteur - sur l‘ensemble du second semestre, l‘attend stable sur le seul troisième trimestre, un pronostic un peu plus prudent que ceux d‘IAG et Air France-KLM, l‘un comme l‘autre prévoyant une recette unitaire positive sur la deuxième moitié de l‘exercice.

Le directeur financier du groupe allemand, Ulrik Svensson, a expliqué que Lufthansa bénéficiait d‘une demande favorable en Asie et en Amérique du Nord mais aussi sur le marché allemand.

Il a précisé que les réservations pour le mois de septembre et au-delà semblaient bonnes mais que le groupe restait prudent pour le quatrième trimestre faute de visibilité nette sur les ventes.

Il a réaffirmé que la compagnie restait intéressée par de nouvelles locations d‘avions et des transferts de personnel de sa concurrente en difficulté Air Berlin mais qu‘aucun chiffre n‘avait été arrêté pour l‘instant.

Il s‘est refusé à dire si Lufthansa avait soumis une offre de reprise d‘Alitalia, se contentant d‘assurer que le groupe entendait jouer un rôle actif en Italie.

Victoria Bryan; Marc Joanny et Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below