2 août 2017 / 11:01 / il y a 4 mois

Banques et minières pèsent sur les actions européennes

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en légère baisse à la mi-journée mercredi, la séance étant animée principalement par le recul du secteur des matières premières et par celui des banques dans le sillage des résultats trimestriels jugés décevants de Société générale et Commerzbank.

Les Bourses européennes évoluent en légère baisse à la mi-journée mercredi. À Paris, le CAC 40 abandonne 0,07% (-3,78 points) à 5.123,25 points à 10h50 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,11% et à Londres, le FTSE recule de 0,31%. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

À Paris, le CAC 40 abandonne 0,07% (-3,78 points) à 5.123,25 points à 10h50 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,11% et à Londres, le FTSE recule de 0,31%.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,16%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro 0,14% et le Stoxx 600 0,16%.

Les contrats à terme sur les indices de Wall Street signalent une ouverture en hausse, en particulier pour le Nasdaq qui pourrait débuter sur un gain d‘environ 0,8% après les résultats d‘Apple.

En Europe, le secteur des ressources de base et celui des banques sont à la traîne, perdant respectivement 1,2% et 0,71%.

A la Bourse de Londres, le géant minier Rio Tinto cède 2,21% après avoir dégagé une hausse des profits moins forte qu‘attendu. A Paris, ArcelorMittal lâche 2,16%.

A Francfort, Commerzbank perd 1,61%, conséquence d‘une perte plus importante que prévu au deuxième trimestre.

A Paris, Société générale chute de 4,09%, la plus forte baisse du CAC, les performances de la banque française dans certaines activités de marchés s‘étant révélées décevantes par rapport à celles de ses concurrentes.

A l‘inverse, Natixis gagne 3,56%, première progression du SBF 120, au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels, les investisseurs saluant des performances supérieures aux attentes.

Avec un bond de plus de 10%, William Hill prend de loin la tête du Stoxx 600. Le spécialiste britannique des paris sportifs a rassuré le marché avec une hausse de son chiffre d‘affaires malgré une base de comparaison défavorable et le recul de son bénéfice semestriel.

Plusieurs fournisseurs européens de semi-conducteurs qui comptent Apple comme client bénéficient des résultats solides de la marque à la pomme pour monter en Bourse: AMS gagne 6,16% et Dialog Semiconductor 5,37%. Dans leur sillage, Infineon Technologies s‘adjuge 1,23% et STMicroelectronics 1,98%.

Sur le marché des devises, le dollar se stabilise face à un panier de référence après avoir touché la veille un plus bas de plus de deux ans, malmené par les difficultés politiques de Donald Trump et les doutes croissants sur une prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale (Fed) en raison d‘indicateurs économiques peu encourageants.

L‘euro reste ferme face au billet vert (+0,3% à 1,1830 dollar) et au yen, à un pic d‘un an et demi.

Les cambistes attendent entre autres à 12h15 GMT les résultats de l‘enquête ADP sur l‘emploi dans le secteur privé américain, prélude aux statistiques mensuelles du département du Travail attendues vendredi.

Sur le marché pétrolier, les cours reculent légèrement après l‘annonce d‘une hausse inattendue des stocks de brut américains par l‘American Petroleum Institute (API) avant les chiffres hebdomadaires de l‘Energy Information Administration (EIA) à 14h30 GMT. Le Brent évolue sous 52 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) autour de 49 dollars.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below