2 août 2017 / 08:10 / il y a 3 mois

Generali: Profits en hausse de 4% au 1er semestre, supérieurs aux attentes

Assicurazioni Generali a annoncé mercredi des résultats semestriels supérieurs au consensus fourni par le premier assureur italien lui-même, qui a tiré parti des bonnes performances de ses activités non-vie sur la période et de réductions de coûts. /Photo prise 26 avril 2017/REUTERS/Remo Casilli

MILAN (Reuters) - Assicurazioni Generali a annoncé mercredi des résultats semestriels supérieurs au consensus fourni par le premier assureur italien lui-même, qui a tiré parti des bonnes performances de ses activités non-vie sur la période et de réductions de coûts.

Sur les six premiers mois de 2017, le numéro trois européen du secteur a dégagé un résultat opérationnel en hausse de 4,1%, à 2,59 milliards d‘euros, alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne, selon Generali, 2,51 milliards d‘euros.

“(...) Le bénéfice d‘exploitation et le bénéfice net sont tous les deux supérieurs à nos attentes”, a dit le courtier milanais Banca Akros.

Une heure après l‘ouverture, l‘action Generali gagnait 1,1% à 15,57 euros alors que l‘indice sectoriel européen prenait 0,15%.

Dans l‘assurance dommages, le bénéfice d‘exploitation a augmenté de 0,7% sur la période tandis qu‘il a reculé de 2,8% dans l‘assurance-vie, en raison d‘une politique plus sélective de souscription pour les produits d‘épargne.

Generali, qui a confirmé les objectifs de son plan stratégique, a précisé que son ratio de solvabilité - une mesure de la solidité financière d‘un assureur - s‘était établi à 207% à fin juin contre 194% au 31 décembre 2016.

“Ce sont d‘excellent résultats (...) nous ne pas inquiets pour le moins pour l‘activité vie où les primes demeurent parmi les plus élevées du secteur”, a déclaré l‘administrateur délégué du groupe Philippe Donnet.

Arrivé à la tête de l‘assureur l‘année dernière, il a réduit les coûts et s‘est concentré sur la génération de trésorerie et l‘assurance de détail afin d‘améliorer la rentabilité.

Generali, qui a paré cette année une possible offre d‘Intesa Sapaolo, la première banque de détail italienne, se désengage des marchés dans lesquels il ne dispose pas d‘une taille suffisante.

L‘assureur, contrôlé par la banque d‘affaires transalpine Mediobanca, prévoit aussi de renforcer ses activités de gestion d‘actifs dans le but d‘augmenter ses revenus de commissions.

Son plan stratégique qui prévoit notamment des réductions de coûts de 200 millions d‘euros d‘ici fin 2018.

Stephen Jewkes, Benoit Van Overstraeten et Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below