2 août 2017 / 07:40 / dans 4 mois

Les Bourses européennes hésitent malgré Apple

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante mercredi, tiraillées entre les bons résultats d‘Apple, qui pourraient permettre à Wall Street d‘inscrire un nouveau record, et la déception provoquée par plusieurs banques européennes, dont Société générale et Commerzbank.

Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante mercredi. À Paris, le CAC 40 perd 0,26% à 5.113,92 points à 07h25 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,06% mais à Londres, le FTSE recule de 0,18%, pénalisé entre autres par la baisse des valeurs liées aux matières premières. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, le CAC 40 perd 0,26% à 5.113,92 points à 07h25 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,06% mais à Londres, le FTSE recule de 0,18%, pénalisé entre autres par la baisse des valeurs liées aux matières premières.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en repli de 0,11%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,11% et le Stoxx 600 de 0,12%.

Les valeurs technologiques progressent de 0,18%, portées par le bond des fournisseurs d‘Apple, Dialog Semiconductor (+4,79%) et AMS (+3,37%). A Paris, STMicroelectronics s‘adjuge 1,77%.

A l‘opposé, Société générale abandonne 3,13% après des résultats plombés par des éléments exceptionnels, Commerzbank cède 2,32% après avoir annoncé une perte au titre du deuxième trimestre, et ING recule de 0,63%. Natixis se distingue dans le secteur avec une hausse de 4,2%, la meilleure performance du SBF 120.

Parmi les autres grands noms de la cote européenne qui ont publié leurs comptes avant l‘ouverture, BAE Systems prend 2,88%, l‘une des plus fortes progressions du Stoxx 600.

Les résultats d‘Apple, marqués par des ventes d‘iPhone meilleures qu‘attendu, et les prévisions solides du groupe américain ont soutenu le secteur technologique en Asie, contribuant à la hausse de 0,47% de la Bourse de Tokyo. [.TFR]

Les contrats à terme sur indices américains augurent quant à eux d‘une nouvelle progression à Wall Street, où le Dow Jones a inscrit mardi un nouveau record de clôture, non loin de la barre des 22.000 points. [.NFR]

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence après l‘accès de faiblesse subi mardi qui l‘a ramené au plus bas depuis mai 2016.

L‘euro est toutefois reparti à la hausse face au billet vert, à plus de 1,1830 comme face au yen, à plus de 131.

Les cambistes attendent entre autres dans la journée les résultats de l‘enquête ADP sur l‘emploi dans le secteur privé américain, prélude aux statistiques mensuelles du département du Travail attendues vendredi.

Les cours du pétrole, en baisse sous 49 dollars le baril pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) et sous 51,50 pour le Brent, restent sous pression après l‘annonce par l‘American Petroleum Institute (API) d‘une hausse inattendue des stocks aux Etats-Unis. Le marché suivra avec attention les statistiques de l‘Energy Information Administration (EIA) à 14h30 GMT.

Marc Angrand, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below