1 août 2017 / 12:04 / il y a 4 mois

Pfizer: Le chiffre d'affaires inférieur au consensus au 2e trimestre

(Reuters) - Pfizer a publié mardi un chiffre d‘affaires inférieur aux attentes au deuxième trimestre en raison d‘une baisse de la demande pour son traitement contre la polyarthrite rhumatoïde, Enbrel, et pour son vaccin contre la pneumonie, Prevnar.

Pfizer a publié mardi un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au deuxième trimestre en raison d'une baisse de la demande pour son traitement contre la polyarthrite rhumatoïde, Enbrel, et pour son vaccin contre la pneumonie, Prevnar. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly

Le chiffre d‘affaires a reculé à 12,9 milliards de dollars (10,9 milliards d‘euros) contre 13,15 milliards un an plus tôt. Les analystes attendaient en moyenne 13,08 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes d‘Enbrel, que Pfizer commercialise en dehors des Etats-Unis et du Canada, pâtissent de la concurrence des biosimilaires. Elles ont chuté de 19,5% à 617 millions de dollars, tandis que celles du Prevnar ont baissé de 8,2% à 1,15 milliard de dollars.

Les ventes de ses médicaments génériqués ou concurrencés par une version biosimilaire ont chuté de 13,5% sur le trimestre à 13,15 milliards de dollars tandique que celles de ses traitements toujours protégés par des brevets ont progressé de 8% à 7,67 milliards de dollars.

Le bénéfice net part du groupe du premier laboratoire américain ressort cependant à 3,07 milliards de dollars, soit 51 cents par action, contre 2,05 milliards de dollars, soit 33 cents par action un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice s‘établit à 67 cents par action, battant le consensus d‘un cent.

Face à l‘expiration à venir des brevets de la molécule contre l‘impuissance Viagra et du traitement de la douleur Lyrica ainsi qu‘à la chute des ventes du Prevnar, des analystes ont recommandé que Pfizer se lance dans une politique d‘acquisitions pour regarnir son portefeuille.

“Au cours des cinq prochaines années, nous estimons avoir un potentiel de 25 à 30 homologations (de nouveaux traitements), dont jusqu‘à 15 peuvent se transformer en ‘blockbusters’”, a dit le directeur général Ian Read dans un communiqué.

Le groupe a confirmé son objectif d‘un chiffre d‘affaires pour l‘ensemble de l‘année compris entre 52 et 54 milliards de dollars.

Il a relevé la fourchette basse de sa prévision d‘un bénéfice par action ajusté en 2017, la situant désormais entre 2,54 et 2,60 dollars, contre 2,50 à 2,60 dollars précédemment.

Le titre est en très légère hausse à 33,30 dollars dans les transactions avant-Bourse à New York.

Natalie Grover, Catherine Mallebay-Vacqueur et Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below