28 juillet 2017 / 05:25 / dans 4 mois

Air France-KLM très optimiste pour le 2e semestre après un solide 2e trimestre

PARIS (Reuters) - Air France-KLM s‘est montré vendredi plus optimiste que ses concurrents pour le second semestre après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à une solide demande pour le transport aérien.

Air France-KLM s'est montré vendredi plus optimiste que ses concurrents pour le second semestre après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à une solide demande pour le transport aérien. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Moraes

Le groupe franco-néerlandais va en outre bénéficier à plus long terme de l‘annonce jeudi d‘un renforcement de son alliance transatlantique avec Delta Air Lines et Virgin Atlantic et de ses liens avec China Eastern, avec des prises de participations à la clé.

Le numéro deux européen du secteur, qui vient enfin de réussir à s‘entendre avec les navigants d‘Air France, appuie son optimisme sur une hausse de ses réservations prévues pour juillet-août et une progression encore plus marquée pour septembre-octobre.

“Nous considérons que la recette unitaire devrait être légèrement positive sur l‘ensemble du second semestre et on tranche avec certains de nos compétiteurs qui évoquaient une baisse de la recette unitaire sur le semestre”, a déclaré le directeur financier d‘Air France-KLM Frédéric Gagey à des journalistes.

Au deuxième trimestre, Air France-KLM a amélioré sa recette unitaire de 1,5% à données comparables, soit +0,6% sur le semestre.

La hausse de la demande du transport aérien a permis aux poids lourds européen comme Lufthansa et les compagnies low cost easyJet et Ryanair de publier de solides résultats, mais elles se sont montrées plus prudentes sur l‘évolution des tarifs.

L‘association du transport aérien international (Iata) a nettement relevé en juin sa prévision de bénéfices pour les compagnies aériennes à 31,4 milliards de dollars (27,3 milliards d‘euros), avec un trafic revu en nette hausse à 7,4%, dans un contexte bien plus favorable qu‘attendu.

Air France-KLM s‘est toutefois montré plus prudent sur son objectif annuel de réduction du coût unitaire, ramené à 1,0-1,5% contre une diminution de plus de 1,5% prévue auparavant, soulignant l‘impact de la hausse du taux d‘occupation de ses avions.

Au premier semestre, le groupe a amélioré son coefficient d‘occupation des avions de deux points à 87,0% (à comparer avec le taux de 80,6% prévu par l‘Iata pour l‘ensemble des compagnies aériennes en 2017).

Au deuxième trimestre, Air France-KLM a dégagé un bénéfice d‘exploitation en hausse de 56,5% à 496 millions d‘euros, au-dessus du consensus réalisé pour Reuters par Inquiry Financial (473 millions).

Son chiffre d‘affaires trimestriel a augmenté de 6,3% à 6,605 milliards d‘euros, contre 6,593 milliards attendus.

Air France-KLM n‘a pas fourni d‘objectif de résultats annuels, mais les analystes attendent un bénéfice d‘exploitation de 1,266 milliard d‘euros, selon Inquiry Financial.

Le groupe a cependant confirmé son objectif de cash-flow libre avant cessions positif, avec un plan d‘investissement attendu dans le haut de fourchette de 1,7 à 2,2 milliards d’euros.

Cyril Altmeyer, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below