27 juillet 2017 / 08:17 / il y a 23 jours

Les Bourses dans le désordre, Airbus et AstraZeneca sanctionnés

Les principales Bourses européennes évoluent dans le désordre jeudi en début de séance. L'indice CAC 40 prend 0,39% vers 07h50 GMT tandis qu'à Londres, le FTSE est quasiment inchangé. /Photo d'archives/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent dans le désordre jeudi en début de séance sous l'effet de résultats trimestriels contrastés avec des revers pour Airbus et surtout Astrazeneca.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,39% à 5.210,46 points vers 07h50 GMT tandis qu'à Londres, le FTSE est quasiment inchangé.

A Francfort, le Dax cède 0,32%, pénalisé par Bayer et Deutsche Bank, qui abandonnent respectivement 4,1% et 3,3% après des résultats mal accueillis pour le premier et une prévision de revenus annuels revue à la baisse pour le second.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,29%, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 avançant chacun de 0,04%.La plus forte baisse sectorielle en Europe est pour le compartiment de la santé, qui cède 1,42% avec un plongeon de près de 16% pour le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca, de loin la plus forte baisse du Stoxx 600, après l'annonce de résultats décevants d'un essai en combinaison de deux produits d'immunothérapie, le durvalumab et le tremelimumab, pour traiter le cancer du poumon.

Les résultats de cette étude étaient censés démontrer la valeur des médicaments en développement d'AstraZeneca. Les incertitudes sur son issue ont alimenté les spéculations récentes sur un départ possible du directeur général Pascal Soriot.

A Paris, Airbus recule de 3%, en queue du CAC 40. Le groupe européen d'aérospatiale et de défense a annoncé des résultats trimestriels nettement inférieurs aux attentes sous le coup de l'étalement des livraisons d'avions de ligne et de pressions sur les prix.

Le secteur des télécoms gagne 1,38%, tiré notamment par Orange, qui prend 2,3% après avoir fait état jeudi d'une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, porté par un retour à la croissance des ventes en France pour la première fois depuis 2009.

Le régulateur français des télécoms (Arcep) ambitionne d'accélérer la couverture du pays en très haut débit mobile en renforçant les obligations des opérateurs dans le cadre d'un examen anticipé du renouvellement de leurs précieuses fréquences, a déclaré à Reuters son président.

A la hausse également, Dassault Aviation prend 4,9% après avoir annoncé mercredi maintenir ses objectifs malgré un contexte de marché difficile.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,15% avec un bond de plus de 7% pour Nintendo après des résultats bien accueillis.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de près de 1%.

Sur le marché des changes, le dollar recule face à un panier de devises de référence au lendemain des annonces de la Réserve fédérale, qui n'a pas touché à ses taux mais a annoncé qu'elle commencerait "relativement vite" à réduire son énorme bilan.

La banque centrale américaine a toutefois noté que l'inflation de base avait ralenti, ajoutant qu'elle surveillerait "de près" les évolutions en termes de prix. Il n'en fallait pas plus aux marchés pour estimer que la Fed pourrait maintenir pour un certain temps encore une politique accommodante.

Wall Street a fini mercredi en hausse modérée avec des records de clôture.

Patrick Vignal, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below