27 juillet 2017 / 05:27 / il y a 24 jours

La réduction du bilan de la Fed devrait commencer en septembre

A security guard walks in front of an image of the Federal Reserve following the two-day Federal Open Market Committee (FOMC) policy meeting in Washington, DC, U.S. on March 16, 2016.Kevin Lamarque/File Photo - RTSOOZF

NEW YORK (Reuters) - Les principaux acteurs du marché obligataire pensent que la Réserve fédérale américaine entamera lors de sa réunion de politique monétaire de septembre le processus, attendu depuis longtemps, de réduction de son bilan fort de 4.500 milliards de dollars, selon une enquête menée mercredi par Reuters.

Cette enquête a été conduite auprès de 23 "primary dealers" (les banques traitant directement avec la Fed) après que la banque centrale des Etats-Unis a annoncé le maintien de ses taux d'intérêt et dit que la normalisation de son bilan, gonflé par des années de rachats d'actifs obligataires, allait intervenir "relativement vite".

L'ensemble des personnes interrogées par Reuters ajoutent que les taux ne devraient pas bouger en septembre. En revanche, 15 intervenants sur 17 interrogés à ce sujet pensent qu'une nouvelle hausse de taux de 25 points de base interviendra en décembre, ce qui serait la troisième de l'année.

Les résultats de cette enquête sont peu ou prou identiques à ceux d'une enquête menée il y a près de 10 jours par Reuters auprès d'économistes.

Kimberly Chin et Richard Leong, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below