26 juillet 2017 / 20:47 / dans 2 mois

Facebook: Résultats du 2e trimestre supérieurs aux attentes, hausse du titre

Facebook a fait état d'un bond de 71% de son bénéfice du deuxième trimestre, le premier réseau social mondial ayant continué de tirer parti d'une envolée de ses revenus publicitaires liés aux appareils mobiles. Sur les trois mois à fin juin, le bénéfice net du groupe s'est établi à 3,89 milliards de dollars (3,32 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith

(Reuters) - Facebook a fait état mercredi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, le géant américain des réseaux sociaux ayant réussi à attirer toujours plus d‘annonceurs vers son application mobile et sa pièce maîtresse Facebook News Feed.

Fort de ces données, le titre Facebook progressait de 1,6% dans des échanges d‘avant-Bourse, atteignant un pic historique de 168,25 dollars. Au cours de clôture de mercredi de 165,61 dollars, la valeur affiche une hausse de près de 44% depuis le début de l‘année, contre un gain de 23,1% de l‘indice S&P 500 des valeurs technologiques sur la période.

Le chiffre d‘affaires de Facebook a progressé de 44,8%, à 9,32 milliards alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 9,20 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

“Dans le domaine mobile, nos performances restent très soutenues”, a déclaré David Wehner, directeur financier de Facebook, dans le cadre d‘un entretien par téléphone.

“On constate qu‘il y a des plus en plus de dollars publicitaires alloués au mobile et nous pensons que cette tendance va se poursuivre.”

Sur les trois mois à fin juin, le bénéfice net du groupe s‘est établi à 3,89 milliards de dollars (3,32 milliards d‘euros), soit 1,32 dollar par action, contre 2,28 milliards (0,78 dollar/action) il y a un an et un consensus de 1,13 dollar.

Les revenus publicitaires mobiles ont représenté 87% des revenus publicitaires totaux du groupe, ces derniers ayant atteint 9,16 milliards.

Selon le cabinet FactSet, les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 9,02 milliards pour ces revenus publicitaires.

Facebook n‘a pas précisé à quelle hauteur sa filiale Instagram avait contribué à ses revenus, se contentant de dire que son application de partage de photos apportait une “contribution en hausse”.

Le groupe a dit compter 2,01 milliards de personnes utilisant ses services au moins une fois par mois au 30 juin, un total en hausse de 17% sur un an.

David Ingram à San Francisco et Rishika Sadam à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below