26 juillet 2017 / 20:52 / il y a un mois

USA: Maintien des taux, normalisation du bilan "relativement vite"

La Réserve fédérale américaine a annoncé avoir laissé sa politique monétaire inchangée, tout en disant qu'elle allait normaliser son bilan, gonflé par des années de rachats d'actifs obligataires, "relativement vite", signalant par là sa confiance en l'économie du pays. /Photo d'archives/Kevin Lamarque

NEw YORK (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi avoir laissé sa politique monétaire inchangée, tout en disant qu'elle allait normaliser son bilan, gonflé par des années de rachats d'actifs obligataires, "relativement vite", signalant par là sa confiance en l'économie du pays.

La banque centrale des Etats-Unis a ainsi maintenu son objectif de taux des Fed Funds dans une fourchette comprise entre 1,00% et 1,25%, ajoutant qu'elle poursuivait sur la voie d'un resserrement progressif de sa politique monétaire, qui s'est à ce stade soldée par une hausse de 100 points de base du loyer de l'argent depuis 2015.

Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de son comité de politique monétaire étalée sur des jours, la Fed a note que l'économie connaissait une croissance modérée et que l'amélioration du marché du travail avait été solide.

Mais elle a également noté que l'inflation de base avait ralenti, ajoutant qu'elle surveillerait "de près" les évolutions en termes de prix.

"Le comité de politique monétaire s'attend à mettre en oeuvre assez vite une programme de normalisation de son bilan", a noté la Fed.

A la suite des annonce de la banque centrale américaine, Wall Street a consolidé ses gains vers de nouveaux records, le rendement des emprunts du Trésor a augmenté tandis que dollar reculait face à un panier devises internationales.

Après avoir ramené ses taux à un niveau proche de zéro en décembre 2008 - en pleine crise financière - la Fed a ensuite injecté plus de 3.000 milliards de dollars dans l'économie dans le cadre de programmes d'assouplissement quantitatif successifs qui ont porté son bilan à 4.500 milliards.

Le communiqué de ce mercredi confirme les attentes de ceux qui pensent que la Fed va annoncer lors de sa prochaine réunion de politique monétaire, prévue en septembre, le lancement de son programme de réduction de son bilan.

"La Fed a pour ainsi dire laissé entendre que la réduction du bilan commencerait en septembre", a dit Brian Jacobsen, chargé de la stratégie investissements chez Wells Fargo Fund Management.

Les décisions de ce mercredi ont été prises à l'unanimité.

Jason Lange et Lindsay Dunsmuir, Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below