24 juillet 2017 / 20:28 / il y a 23 jours

Alphabet: Le bénéfice du 2e trimestre plombé par l'amende de l'UE

Alphabet a annoncé lundi une chute de 27,7% de son bénéfice trimestriel en raison d'une charge liée à une amende record de 2,4 milliards de dollars imposée par l'Union européenne à sa filiale Google. /Photo d'archives/Pawel Kopczynski

(Reuters) - Alphabet a annoncé lundi une chute de 27,7% de son bénéfice trimestriel en raison d'une charge liée à une amende record de 2,4 milliards de dollars imposée par l'Union européenne à sa filiale Google.

La Commission européenne a infligé fin juin à Google une amende record de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante concernant son comparateur de prix.

Par ailleurs, le gouvernement français s'est déclaré lundi prêt à une transaction avec Google après avoir subi une défaite judiciaire dans sa volonté d'imposer un redressement fiscal de 1,115 milliard d'euros au géant de l'internet.

Le fait que le groupe internet américain ait battu le consensus, tant au niveau du bénéfice que du chiffre d'affaires, n'a pas empêché l'action Google, qui avait terminé la séance en hausse très modeste lui donnant un gain de près de 26% depuis le début de l'année, de perdre 2,9% à 969,45 dollars en après-Bourse.

"Les attentes étaient grandes pour Google", a dit Kim Forrest, analyste de Fort Pitt Capital Group. "Il voulait un plus que le consensus qui en mette plein la vue en quelque sorte".

"Des prises de bénéfice après une belle série", déclare pour sa part Shebby Seyrafi, analyste de FBN Securities.

Cela étant, le sentiment haussier reste élevé sur l'action puisque 37 analystes sur 43 restent acheteurs et qu'un seul est vendeur.

Le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 21% à 26,01 milliards de dollars, dépassant le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 25,65 milliards.

Cette hausse s'explique par une forte demande de publicité sur mobiles et sur le service vidéo YouTube.

Le CA tiré de la publicité, qui constitue l'essentiel du CA global, a augmenté de 18,4% à 22,67 milliards de dollars.

Google et le réseau social Facebook dominent le marché publicitaire en ligne et le second fait une forte concurrence au premier.

Le consultant eMarketer estime que Google devrait réaliser un CA publicitaire numérique mondial de 73,75 milliards de dollars, en hausse de 17,8%.

Les clics rémunérés - les annonceurs ne payant que si l'internaute clique sur les publicités - ont augmenté de 52%, alors que les analystes n'attendaient qu'une progression de 35,2%, suivant le consultant FactSet.

Au premier trimestre, les clics rémunérés avaient augmenté de 44%.

Le CA de la filiale Google Other, qui regroupe le smartphone Pixel, l'application Play Store et l'informatique dématérialisée, a progressé de 42,3% à 3,09 milliards de dollars.

Le bénéfice net d'Alphabet, deuxième capitalisation boursière américaine, a été de 3,52 milliards de dollars, soit 5,01 dollars par action, au deuxième trimestre contre 4,88 milliards, soit sept dollars par action, un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un bénéfice par action de 4,49 dollars.

Alphabet a changé de méthode comptable au premier trimestre, optant pour la norme GAAP (Generally Accepted Accounting Principles) alors que ses comptes étaient jusque là non-GAAP.

Avec Noel Randewich à San Francisco, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below