24 juillet 2017 / 08:37 / dans 5 mois

Les Bourses en Europe reculent, Gemalto plonge

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent lundi en baisse dans les premiers échanges avec un net recul pour le secteur automobile et un plongeon pour Gemalto après une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions.

Les principales Bourses européennes évoluent lundi en baisse dans les premiers échanges avec un net recul pour le secteur automobile et un plongeon pour Gemalto après une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions. /Photo d'archives/REUTERS

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,11% à 5.112,06 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,38% et à Londres, le FTSE abandonne 0,43%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,21%, le FTSEurofirst 300 0,11% et le Stoxx 600 0,12%.

Gemalto décroche de près de 15%, de loin la plus forte baisse du Stoxx 600 et du SBF 120, après avoir annoncé vendredi une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions ainsi qu‘une charge de dépréciation de 420 millions d‘euros.

Le spécialiste de la sécurité numérique, qui a enchaîné les avertissements sur ses résultats au cours des derniers mois, a anticipé la publication de ses comptes du premier semestre initialement prévue pour le 1er septembre, en dévoilant des résultats préliminaires.

La plus forte baisse sectorielle en Europe est pour l‘automobile (-2%) avec des reculs de 3,38% pour Volkswagen et de 2,72% pour PSA, la plus forte baisse du CAC 40, le secteur pâtissant notamment de l‘ouverture d‘une enquête par les autorités de la concurrence européennes au sujet d‘une éventuelle collusion des constructeurs allemands afin d‘utiliser des systèmes permettant de contourner les normes de pollution.

A la baisse également, Ryanair perd 4,46% après avoir annoncé le lancement d‘une offre non-contraignante sur Alitalia, le transporteur italien en grande difficulté.

Les résultats trimestriels des sociétés devraient continuer d‘animer les indices en attendant que la politique monétaire revienne sur le devant de la scène, la Réserve fédérale entamant mardi une réunion de deux jours qui ne devrait toutefois pas déboucher sur des annonces spectaculaires.

En Europe, les investisseurs prennent acte du léger ralentissement de la croissance du secteur privé dans les économies de la zone euro en juillet, selon les résultats des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d‘achat (PMI).

Sur le marché des changes, le dollar progresse de 0,14% face à un panier de devises de référence dont l‘euro qui recule autour de 1,1643 dollar.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,62%, le renforcement du yen pénalisant les valeurs exportatrices.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,29%.

La Bourse de New York a fini vendredi en légère baisse, focalisée sur les résultats d‘entreprises dont ceux, jugés décevants, de General Electric, et freinée par les valeurs de l‘énergie.

Les cours du pétrole reculent légèrement sur fond de craintes persistantes concernant la surabondance de l‘offre mondiale.

Patrick Vignal, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below