21 juillet 2017 / 08:07 / il y a un mois

Les Bourses en Europe calmes au lendemain de la BCE

Les principales Bourses européennes évoluent dans le calme vendredi en début de séance après avoir digéré les annonces de la Banque centrale européenne (BCE), qui a maintenu jeudi sa politique monétaire accommodante tout en entrouvrant la porte à une discussion à l'automne sur une réduction du montant de ses rachats d'actifs. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,07% vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,12% et à Londres, le FTSE prend 0,10%. /Photo prise le 20 juillet 2017/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent dans le calme vendredi en début de séance après avoir digéré les annonces de la Banque centrale européenne (BCE), qui a maintenu jeudi sa politique monétaire accommodante tout en entrouvrant la porte à une discussion à l'automne sur une réduction du montant de ses rachats d'actifs.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,07% à 5.195,83 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,12% et à Londres, le FTSE prend 0,10%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,07%, tout comme le FTSEurofirst 300. Le Stoxx 600 est quasiment inchangé (-0,02%).

Sur le marché des changes, l'euro prend encore 0,1% face au dollar, autour de 1,1641, après avoir grimpé jeudi dans le sillage de la conférence de presse du président de la BCE, qui n'a pourtant fait qu'évoquer vaguement la perspective d'un resserrement prudent.

Mario Draghi a toutefois réussi à ne pas provoquer de mouvement de panique sur les places financières qui peuvent se focaliser à nouveau sur les résultats trimestriels des sociétés, dont la saison bat son plein, en l'absence d'indicateur majeur à l'agenda.

Aux valeurs, le groupe de BTP espagnol ACS chute de plus de 4% après avoir dit étudier une contre-offre sur son compatriote Abertis (+1,7%) après celle de l'italien Atlantia (-0,4%).

A Paris, Tarkett perd près de 5% après avoir annoncé qu'il accuserait une perte nette en 2017 en raison d'une provision de 150 millions d'euros liée à une enquête en France de l'Autorité de la concurrence menée depuis 2013 à l'encontre de plusieurs fabricants de revêtements de sols.

Valeo accuse le plus net repli du CAC 40 (-3,7%) car il a annoncé un chiffre d'affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes.

A la hausse, Vodafone prend près de 2%, ayant annoncé une croissance plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

La Bourse de Tokyo a fini en légère baisse. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) recule de 0,2%.

Les cours du pétrole remontent un peu mais les craintes concernant la surabondance de l'offre demeurent.

Wall Street a fini peu changée jeudi, alourdie par la baisse des valeurs de consommation non essentielle et par des résultats décevants de quelques grands noms de la cote.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below