20 juillet 2017 / 07:34 / dans 4 mois

Ingenico s'offre le suédois Bambora pour 1,5 md d'euros

PARIS (Reuters) - Ingenico a annoncé jeudi l‘acquisition auprès de Nordic Capital du suédois Bambora, spécialisé dans les services de paiement, pour un montant total de 1,5 milliard d‘euros.

Ingenico a annoncé jeudi l'acquisition auprès de Nordic Capital du suédois Bambora, spécialisé dans les services de paiement, pour un montant total de 1,5 milliard d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

L‘opération sera financée intégralement par la trésorerie existante d‘Ingenico et des financements bancaires et permettra au groupe d‘accélérer sa croissance organique de 1% à 2% par an, a précisé le spécialiste français des services de paiement dans un communiqué.

Ingenico attend aussi de cette acquisition un impact relutif sur son bénéfice par action (BPA) d‘environ 5% en 2018 (avant synergies notamment) et 30 millions d‘euros de synergies en année pleine, devant être réalisées d‘ici trois ans et entraînant une relution d‘environ 13% sur le BPA.

Basée à Stockholm, Bambora emploie plus de 700 personnes en Europe, Amérique du Nord et Australie, et cible le marché des grandes entreprises mais aussi celui des petits et moyens commerçants.

Elle a réalisé en 2016 un chiffre d‘affaires brut de 202 millions d‘euros et, au cours des deux prochaines années, ses ventes brutes et son Ebitda (excédent brut d‘exploitation) devraient croître de plus de 20% et 30% respectivement.

Son rachat permettra à Ingenico “d‘enrichir son offre centrée autour du commerçant au travers de compétences technologiques complémentaires” et d‘ajouter à ses activités “un accès direct dédié aux petits et moyens commerçants”.

Le groupe français table aussi sur une accélération du développement de son portefeuille de grandes entreprises et sur un renforcement de sa présence dans les pays nordiques, en Amérique du Nord ou encore en Australie.

“L‘acquisition de Bambora est une étape majeure dans notre plan stratégique, permettant de proposer des solutions omnicanal et une offre client plus intégrée”, a commenté son PDG, Philippe Lazare, cité dans un communiqué.

Ingenico a souligné que son ratio d‘endettement resterait inférieur à trois fois l‘Ebitda et lui laisserait la flexibilité nécessaire pour réaliser d‘autres acquisitions.

Le groupe a également annoncé jeudi un chiffre d‘affaires de 1.222 millions d‘euros au premier semestre (+8% en données publiées +5% en comparables) et un Ebitda de 244 millions représentant 20% de ses ventes (contre 21,5% au premier semestre 2016).

Ingenico aussi confirmé viser pour 2017 une croissance organique de l‘ordre de 7% et une marge d’Ebitda légèrement supérieure à celle de 2016 (20,6%).

“Nous restons confiants dans notre objectif annuel de marge d‘Ebitda, grâce à un second semestre 2017 qui bénéficiera d‘un meilleur mix géographique et d‘optimisations opérationnelles”, a-t-il indiqué.

La transaction devrait être finalisée d‘ici la fin de l‘année.

Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below