19 juillet 2017 / 09:42 / il y a un mois

Aena dit avoir été empêché de lancer une offre sur Abertis

La cotation en Bourse de l'opérateur aéroportuaire espagnol Aena et du concessionnaire d'autoroutes Abertis a été suspendue mercredi avant l'ouverture du marché à la suite d'une information de presse selon laquelle Aena a étudié l'éventualité d'une prise de contrôle d'Abertis. /Photo d'archives/Juan Medina

MADRID (Reuters) - L'opérateur aéroportuaire espagnol Aena a annoncé mercredi avoir été empêché de lancer une offre de rachat sur le concessionnaire d'autoroutes Abertis par l'Etat, son principal actionnaire avec 51% de son capital.

La cotation des deux titres, qui a été suspendue avant l'ouverture du marché à la suite d'une information du journal espagnol Expansion selon laquelle Aena a étudié l'éventualité d'une prise de contrôle d'Abertis, a repris à 09h00 GMT. Abertis était stable et Aena prenait 1,22% vers 10h50 GMT.

Selon le journal, l'Etat a rejeté l'idée d'un tel rachat dans la mesure où il reviendrait à nationaliser Abertis.

Aena a confirmé par la suite, dans une communication aux autorités boursières, que les conseils d'administration des deux sociétés avaient bien discuté d'un éventuel rapprochement mais qu'Enaire, sa holding publique, avait rejeté l'idée.

Le groupe italien d'infrastructures Atlantia a lancé en mai une offre de 16,34 milliards d'euros sur Abertis, qui a dit qu'il ne répondrait pas à l'offre avant qu'elle ne soit approuvée par le régulateur, un processus qui prend généralement deux à trois mois.

Paul Day, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below