17 juillet 2017 / 11:54 / il y a 4 mois

Volkswagen se penche sur sa filiale Renk

FRANCFORT (Reuters) - Volkswagen étudie différentes possibilités pour Renk, sa filiale spécialisée dans les transmissions et les roulements, dans le cadre de la revue stratégique lancée après le scandale des tests d‘émissions polluantes, rapportent des sources proches du dossier lundi.

Volkswagen étudie différentes possibilités pour Renk, sa filiale spécialisée dans les transmissions et les roulements. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

Le constructeur automobile allemand travaille avec la banque Citi sur l‘avenir de cet actif, qui pourrait éventuellement prendre la forme d‘une vente de la filiale, ont ajouté les sources.

Si Volkswagen décide de céder Renk, la vente pourrait intervenir cet automne et l‘entreprise pourrait être valorisée entre 600 et 800 millions d‘euros, ont-elles ajouté.

Volkswagen et Citi se sont refusé à commenter cette information

Jan Schwartz; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below