14 juillet 2017 / 14:42 / il y a un mois

Wall Street ouvre en hausse après les chiffres de l'inflation

Wall Street a ouvert en hausse, après la publication des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis susceptibles de remettre en question le rythme de hausse des taux de la Réserve fédérale et freinée par les résultats mitigés des banques. Vers 13h55 GMT, l'indice Dow Jones prend 22,17 points, soit 0,1%, à 21;575,26. /Photo d'archives/Brendan McDermid

(Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse vendredi, après la publication des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis susceptibles de remettre en question le rythme de hausse des taux de la Réserve fédérale et freinée par les résultats mitigés des banques.

Vers 13h55 GMT, l'indice Dow Jones prend 22,17 points, soit 0,1%, à 21;575,26. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,18% à 2.452,17 et le Nasdaq Composite prend 0,26% à 6.290,59.

Seul indice sectoriel dans le rouge, les financières perdent 1,11%. Elles pâtissent des résultats mitigés des trois premières banques américaines pour le deuxième trimestre.

Plus forte baisse du Dow, JPMorgan Chase, première banque américaine en termes d'actifs, perd près de 2%, en dépit d'un bénéfice trimestriel en hausse de 13,4%. [L8N1K52QK]

Citigroupe recule de plus de 1% après un bénéfice en repli de 3,2% au deuxième trimestre, pénalisé par la hausse des dépenses et le recul du revenu du trading.

Wells Fargo se replie de 2,5% après avoir annoncé un produit net bancaire inférieur aux estimations, malgré une progression de 4,5% de son bénéfice.

Les utilities (+0,73%) et les biens de consommation de base (+0,58%) affichent les meilleures performances.

Wal-Mart Stores prend 1,43%, profitant d'un relèvement de recommandation de Goldman Sachs passer de "neutre" à "acheter.

Le département du Travail a fait état de prix à la consommation inchangés en juin, susceptibles de remettre en question le rythme de hausse des taux de la Réserve fédérale. Le consensus attendait une légère hausse de 0,1%..

Les chiffres de l'inflation et des ventes au détail ont pesé sur le rendement des Treasuries à 10 et le dollar, qui ont accentué leur repli.

Le moral des ménages américains s'est dégradé de manière inattendue en juillet, comme cela avait été le cas en juin, montrent vendredi les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.

Sur le front du pétrole, le Brent et le brut léger américain, regagnent du terrain portés par la vigueur de la demande chinoise et par la baisse des stocks aux Etats-Unis.

Les Bourses européennes, qui évoluaient peu à la mi-séance, se sont retournées à la baisse après l'inflation américaine.

Tanya AgrawalTanya Agraxal, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below