14 juillet 2017 / 12:42 / il y a un mois

Wells Fargo: Les prêts immobiliers pèsent sur le résultat

Wells Fargo, troisième banque américaine par les actifs, a publié vendredi un bénéfice net au deuxième trimestre en progression de 4,5%, soutenu par la croissance de son activité de crédit et la hausse des taux d'intérêt. /Photo d'archives/Robert Galbraith

(Reuters) - Wells Fargo a publié vendredi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu grâce à la croissance de son activité de crédit et la hausse des taux d'intérêt, mais l'activité de prêt immobilier continue de peser sur le résultat de la troisième banque américaine par les actifs.

L'action Wells Fargo perd 1,9% à 54,54 dollars à Wall Street vers 15h45 GMT en réaction à ces chiffres, sous-performant l'indice sectoriel, en repli de 0,81%. Au même moment, le Dow Jones et le S&P-500 prennent 0,1% à 0,2%.

JPMorgan Chase et Citigroup ont également reculé vendredi malgré la publication de résultats globalement supérieurs aux attentes..

La Réserve fédérale américaine a relevé ses taux d'intérêt pour la deuxième fois de l'année en juin et a laissé entendre que d'autres relèvements étaient possibles cette année.

L'activité de prêts immobiliers de Wells Fargo continue de peser sur les résultats des banques car des taux d'intérêt plus élevés dissuadent les emprunteurs de refinancer leurs crédits.

Le numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis a enregistré une baisse de 18,8% de son bénéfice dans cette activité à 1,15 milliard de dollars.

Son plus proche concurrent sur ce segment, JPMorgan, a fait état d'une diminution de 41% à 404 millions de dollars du produit des frais d'hypothèque et du service de la dette.

L'activité de crédit immobilier de Wells Fargo n'a pas été la seule à la traîne. La banque de financement et d'investissement a été particulièrement faible avec un revenu des commissions en repli de 21% à 2,67 milliards de dollars.

Le produit net bancaire de la banque au deuxième trimestre est ressorti à 22,17 milliards de dollars (1,89 milliards d'euros), contre 22,47 milliards prévus par les analystes.

BAISSE DES PROVISIONS

Le revenu net d'intérêts a augmenté de son côté de 6,4% à 12,48 milliards de dollars.

La banque a par ailleurs mis de côté moins d'argent pour couvrir d'éventuelles pertes. Ses provisions ont diminué de près de moitié à 555 millions de dollars grâce à une amélioration de son portefeuille de prêts au secteur de l'énergie.

Le bénéfice net sur le trimestre s'est établi à 5,40 milliards de dollars, soit 1,07 dollar par action, contre 5,17 milliards de dollars, ou 1,01 dollar par action, un an plus tôt.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice par action de 1,01 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Wells Fargo reste cependant fragilisée par une affaire de comptes fantômes et fait face à de multiplies poursuites en justice et à une forte baisse de ses ouvertures de compte.

Les charges non financières de la banque basée à San Francisco ont augmenté de 5% à 13,54 milliards de dollars.

La banque a doublé ses objectifs de réduction des coûts en mai et veut les diminuer de 4 milliards de dollars d'ici fin 2019.

Nikhil Subba et Dan Freed, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below