13 juillet 2017 / 07:54 / dans 4 mois

Les Bourses en Europe étudient calmement les résultats

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent jeudi sans grand changement à l‘ouverture après avoir salué la veille le discours accommodant de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, qui a laissé entendre que le resserrement monétaire aux Etats-Unis resterait mesuré.

Les Bourses européennes évoluent jeudi sans grand changement à l'ouverture. Vers 07h25 GMT, le CAC 40 gagne 0,7%, le Dax cède 0,03% et le FTSE recule de 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Le débat sur les politiques monétaires cède la place à l‘examen des résultats trimestriels des sociétés sur fond de repli du dollar et de stabilisation des rendements des emprunts d‘Etat.

À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,7% (3,76 points) à 5.225,89 points vers 07h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,03% et à Londres, le FTSE recule de 0,13%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,08%, le FTSEurofirst 300 0,06% et le Stoxx 600 0,05%.

Les ressources de base portent la tendance (+0,66%) avec notamment, à Paris, un bond de 1,65% pour ArcelorMittal, plus forte hausse du CAC 40.

Casino gagne 2,35%, en tête du SBF 120. Les ventes du distributeur ont totalisé 9,3 milliards d‘euros, enregistrant une progression de 7,9% en données publiées, dopées par l‘évolution favorable des taux de change.

PSA cède en revanche 0,29%. Le constructeur a fait état d‘une hausse de 2,31% de ses ventes en volume au premier semestre, le bond des immatriculations du groupe en Iran éclipsant la chute persistante de ses ventes en Chine et une légère baisse en Europe.

La plus forte baisse du CAC 40 est pour TechnipFMC, qui recule de 2% après un abaissement de recommandation par Bernstein.

A Francfort, Daimler abandonne 1,34%. Le groupe allemand, maison mère de Mercedes-Benz, est accusé d‘avoir vendu plus d‘un million de voitures avec des émissions polluantes excessives en Europe et aux Etats-Unis, a rapporté mercredi le journal Süddeutsche Zeitung en citant un document judiciaire.

Les places financières d‘Europe et Wall Street ont grimpé mercredi après l‘intervention de Janet Yellen qui a affirmé devant la commission des services financiers de la Chambre des Représentants que l‘économie américaine était suffisamment robuste pour absorber de nouvelles hausses graduelles de taux d‘intérêt et une lente réduction du bilan de la Fed.

La banque centrale américaine ne devrait pas avoir à relever ses taux “encore tant que cela”, a-t-elle ajouté, un discours perçu comme accommodant par des marchés rendus nerveux par les perspectives de normalisation des politiques monétaires.

La présidente de la Fed doit à nouveau prendre la parole jeudi, cette fois devant la commission bancaire du Sénat.

La Bourse de Tokyo a fini quasiment inchangée, un renforcement du yen face au dollar annulant les effets positifs du discours de Janet Yellen.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 1,13%.

Wall Street, où une nouvelle saison de résultats trimestriels vient de commencer, a fini mercredi en hausse avec à la clé un record pour le Dow Jones.

Les cours du pétrole reculent légèrement, toujours pénalisés par les craintes concernant la surabondance de l‘offre mondiale.

Le dollar, qui s‘est retourné mercredi à la baisse après les propos de Janet Yellen, cède encore 0,2% face à un panier de devises de référence tandis que les rendements des emprunts d‘Etat de référence se stabilisent après avoir baissé dans le sillage des annonces de Janet Yellen.

Patrick Vignal, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below