12 juillet 2017 / 14:21 / dans 2 mois

Wall Street salue les annonces de Yellen

La Bourse de New York a ouvert en hausse après l'annonce par la présidente de la Réserve fédérale que la banque centrale américaine ne devrait pas avoir à relever ses taux "encore tant que cela". L'indice Dow Jones gagne 149,57 points, soit 0,7%, à 21.558,64 points, nouveau plus haut historique, quelques minutes après l'ouverture. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mercredi en hausse après l‘annonce par la présidente de la Réserve fédérale que la banque centrale américaine ne devrait pas avoir à relever ses taux “encore tant que cela”.

L‘indice Dow Jones gagne 149,57 points, soit 0,7%, à 21.558,64 points, nouveau plus haut historique, quelques minutes après l‘ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,71% à 2.442,84 et le Nasdaq Composite prend/cède 0,80% à 6.242,71.

L‘économie américaine est suffisamment robuste pour absorber de nouvelles hausses graduelles de taux d‘intérêt et une lente réduction par la Fed de son bilan, a déclaré Janet Yellen tout en ajoutant que la banque centrale ne devrait pas avoir à relever ses taux “encore tant que cela”.

Wall Street a pris connaissance une heure avant l‘ouverture de cette intervention, préparée en vue de l‘audition semestrielle de la présidente de la Fed par la commission des services financiers de la Chambre des représentants.

Les rendements des Treasuries à 10 ans ont accentué leur baisse pour atteindre un plus bas d‘une semaine et les contrats à terme sur les indices de Wall Street ont amplifié leurs gains après ces annonces.

Quant au dollar, il est brièvement passé dans le rouge avant de se stabiliser face à un panier de six devises de référence.

Les investisseurs évaluent désormais à 53% la probabilité d‘une nouvelle hausse des taux d‘intérêt en décembre contre 60% auparavant, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Les investisseurs suivront de très près à partir de 14h00 GMT le discours de Janet Yellen devant la Chambre des représentants, qui sera suivi d‘une séance de questions/réponses, avant une intervention jeudi devant le Sénat.

Les investisseurs attendent aussi à 18h00 GMT le Livre beige de la Réserve fédérale sur l‘état de santé de l‘économie américaine qui servira de base pour la prochaine réunion de la Réserve fédérale, les 25 et 26 juillet.

Aux valeurs américaines, le secteur financier est l‘unique compartiment orienté à la baisse (-0,07%).

Bank of America perd 0,88% et Morgan Stanley 0,99%.

American Airlines avance de 2,23% après avoir relevé sa prévision de revenu unitaire, un indicateur de performance particulièrement surveillé dans le secteur aérien, pour le deuxième trimestre clos en juin.

Twitter prend 3,62% après l‘annonce mardi soir de la nomination de Ned Segal, jusqu‘ici vice-président d‘Intuit en charge des finances, au poste de directeur financier à compter de la fin août.

Western Digital gagne 2,29%. Le fabricant de mémoires a obtenu mardi de la justice américaine de pouvoir provisoirement continuer à accéder à des bases de données et échantillons de puces de Toshiba dans le cadre de sa coentreprise avec le groupe japonais.

Sur le marché pétrolier, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 2,06% et le Brent 1,62%.

A l‘heure de l‘ouverture de Wall Street, les Bourses européennes sont orientées à la hausse. Le CAC 40 français prend 1,71%, le Footsie 100 britannique gagne 1,29% et le Dax allemand avance de 1,51%.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below