12 juillet 2017 / 11:01 / il y a un mois

GB: Croissance des salaires inférieure à l'inflation

Les rémunérations, primes et bonus inclus, ont augmenté comme prévu de 1,8% en rythme annuel en mars-mai. /Photo d'archives/Dado Ruvic

LONDRES (Reuters) - Le taux de chômage a été ramené à 4,5% sur la période mars à mai, au plus bas depuis 1975, alors que les analyses attendaient un chiffre de 4,6%, mais la hausse des salaires réels a été inférieure à l'inflation.

Ces chiffres pourraient inciter la Banque d'Angleterre à réfléchir à deux fois avant de relever ses taux.

Les rémunérations, primes et bonus inclus, ont augmenté comme prévu de 1,8% en rythme annuel en mars-mai, plus faible hausse depuis novembre 2014, contre 2,1% en février-avril. Les économistes attendaient une hausse des rémunérations de 1,8%.

En données ajustées de l'inflation, les rémunérations sont en baisse de 0,7%, leur plus fort repli sur trois mois depuis la mi-2014.

En dépit de la faible hausse des salaires, la livre sterling est remontée sur le chiffre meilleur que prévu du taux de chômage.

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below