10 juillet 2017 / 13:53 / il y a 4 mois

Le fonds Elliott veut surenchérir sur Berkshire pour Oncor

(Reuters) - Le fonds Elliott Management, le premier créancier de la maison mère, en faillite, d‘Oncor Delivery Company, a annoncé qu‘il était en train de préparer une offre valorisant la société américaine de transport d‘électricité 18,5 milliards de dollars (16,24 milliards d‘euros), dette incluse.

Paul Singer, le fondateur et le dirigeant du fonds Elliott Management. Le fonds, le premier créancier de la maison mère, en faillite, d'Oncor Delivery Company, a annoncé qu'il était en train de préparer une offre valorisant la société américaine de transport d'électricité 18,5 milliards de dollars (16,24 milliards d'euros), dette incluse. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Cette offre est supérieure aux 18,1 milliards d‘euros proposés vendredi Berkshire Hathaway Energy, filiale de Berkshire Hathaway, le groupe de Warren Buffett, pour s‘emparer d‘Oncor.

Dans une lettre au conseil d‘administration d‘Energy Future Holdings Corp (EFH), la maison-mère d‘Oncor, Elliott Management écrit que toute offre émanant d‘une partie autre que des créanciers augmenterait les risques de refus des autorités de régulation.

Cette contre-offre du fonds dirigé par le milliardaire Paul Singer constituerait un rare défi adressé Warren Buffett, qui rechigne à participer à des batailles de ce type.

Aparajita Saxena à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below