10 juillet 2017 / 11:13 / il y a un mois

Les Bourses et le dollar montent, optimisme pour la croissance

Les Bourses européennes évoluent en hausse lundi à mi-séance et Wall Street devrait suivre la tendance sur fond d'optimisme pour la croissance mondiale. À Paris, le CAC 40 gagne 0,33% vers 10h46 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,52% et à Londres, le FTSE prend 0,24%. /Photo d'archives/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse lundi à mi-séance et Wall Street devrait suivre la tendance sur fond d'optimisme pour la croissance mondiale après notamment un solide rapport mensuel sur l'emploi américain qui profite au dollar.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,33% à 5.161,89 points vers 10h46 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,52% et à Londres, le FTSE prend 0,24%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'adjuge 0,39%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,43% et le Stoxx 600 progresse de 0,37%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street comprise entre une quasi-stabilité pour le Dow Jones et une progression de 0,4% pour le Nasdaq.

Alors que les dernières semaines ont été marquées par les interrogations sur les politiques à venir des banques centrales et un fort mouvement de vente sur les marchés obligataires, les opérateurs de marché recentrent leur attention sur les fondamentaux économiques. Les derniers indicateurs de part et d'autre de l'Atlantique sont ressortis supérieurs aux attentes.

Aux Etats-Unis, le nombre de créations d'emplois a augmenté plus que prévu en juin, signe d'un marché du travail vigoureux. En Allemagne, les exportations ont progressé plus qu'attendu en mai.

Les solides chiffres de l'emploi aux Etats-Unis ont notamment favorisé un rebond du dollar, qui a touché lundi un plus haut de deux mois face au yen. Le billet vert gagne également 0,1% face à l'euro et avance de 0,14% face à un panier de devises de référence.

Les opérateurs de marché attendent les discours de la présidente de la Réserve fédérale (Fed), Janet Yellen, prévus mercredi et jeudi, devant les commissions des services financiers de la Chambre des représentants et du Sénat.

Ils surveilleront aussi la réunion, mercredi, de la Banque du Canada, qui pourrait décider à cette occasion de relever ses taux pour la première fois en près de sept ans. Une telle décision pourrait donner le coup d'envoi aux autres banques centrales pour entamer un resserrement monétaire.

Aux valeurs, le groupe de construction britannique Carillion chute de 34,56% après avoir lancé un avertissement sur ses résultats. Il entraîne dans son sillage son compatriote Balfour Beatty, qui décroche de 2,7%, lanterne rouge du Stoxx 600.

A l'inverse, le danois Moeller Maersk gagne 3,19%, dopé par la recommandation à l'achat de Goldman Sachs.

A Paris, Alten évolue en tête du SBF 120 (+4,74%) grâce à l'avis favorable d'Invest Securities.

Le secteur des ressources de base (-0,78%) est pénalisé après des statistiques d'inflation en Chine qui montrent une stabilité des prix à la consommation en juin et font douter de la croissance économique.

Les cours des matières premières évoluent en baisse, le cuivre reculant notamment de 0,3%. Sur les marchés pétroliers, les cours du brut perdent autour de 1%, dans un contexte de craintes persistantes concernant la surabondance de l'offre.

Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below